La Riche

La ville de La Riche promet plus d'actions en faveur de l'écologie

Notamment dans le secteur du bâtiment.

Ce mercredi soir c'était conseil municipal à La Riche. Avec un point qui sortait un peu de l'ordinaire à l'ordre du jour : un voeu "relatif à l'état d'urgence climatique et écologique."

Ce document, qui n'est pas aussi contraignant qu'une délibération, a pour objectif de marquer la volonté de l'équipe municipale en matière de développement durable puisqu'en le signant elle s'engage à mettre en place plusieurs actions notamment "élaborer un plan communal pluriannuel d'urgence climatique fondé sur un bilan énergétique des bâtiments et équipements publics communaux, ce diagnostic devant permettre d'identifier les pistes d'actions envisageables pour réduire l'empreinte écologique de la commune" explique la ville dans un communiqué.

"La ville s'engagera également à généraliser l'intégration de clauses environnementales comme critères d'attribution dans ses contrats de commande publique afin de s'assurer que les futures constructions respecteront les critères associés à l'habitat passif
[et va prévoir] un processus systématique d'études d'impact environnemental pour les futurs projets de constructions concernant des bâtiments municipaux (ainsi qu'à] rendre ces études publiques. Par ce voeu, le conseil municipal demandera par ailleurs à l'Etat l'attribution de moyens financiers qui lui permettront d'atteindre ces objectifs."

La ville dirigée par Wilfried Schwartz (divers gauche) veut donc promouvoir des constructions plus respectueuses de l'environnement ce qui pourrait par exemple s'appliquer aux chantiers dans les écoles, les sites sportifs... On pense aussi évidemment à la construction de la 2e ligne de tramway de l'agglomération qui doit traverser la commune d'ici 6 ans.