Joué-lès-Tours

[Municipales à Joué-lès-Tours] Francis Gérard lance officiellement sa campagne

Colistiers et projet ont été présentés ce jeudi soir

Depuis plusieurs mois, les membres de « La Ville au Cœur », l’association derrière la liste d’union de la gauche à Joué-lès-Tours, sont en pré-campagne. Arpentant les rues et les quartiers, faisant du porte-à-porte, les militants ont tâté le terrain, fait connaître leur candidat qui a remplacé au pied levé celui initialement désigné, à l’automne.

Francis Gérard porte donc la candidature de la gauche à Joué-lès-Tours, sur une liste de rassemblement allant des socialistes aux écologistes en passant par des citoyens de sensibilité de gauche. Une candidature pour reprendre la ville à la droite, après une défaite amère en 2014.

Après le tour de chauffe, ce jeudi soir marquait le vrai lancement de campagne pour Francis Gérard à l’occasion d’une première réunion publique, à l’Espace Clos Neuf.

Face à un public composé d’une centaine de personnes c’est toute la gauche qui s’était réunie derrière son candidat. Pour débuter la soirée, deux jeunes membres de la liste ont assuré les premiers discours en mode stand-up. Le reste fut plus formel avec d’abord la présentation de l’ensemble des colistiers. Chez ces derniers on retrouve des membres « historiques » de la gauche jocondienne : Mohamed Moulay, Marie-Line Moroy, Alain Dutour… des nouveaux venus également dont des vingtenaires comme Corentin Thareau, Marianne Nicolas, Léa Jacques… Des personnes engagées dans les milieux associatifs, des employés dans le social, des enseignants, des cadres en entreprises également ou encore des retraités.

Une liste large au niveau de la représentation sociale rassemblée autour de valeurs communes.  « Nous sommes une liste de gauche et écologique et nous l’assumons pleinement contrairement à d’autres candidats qui se planquent » affirme d’entrée Francis Gérard, loin de la tendance actuelle qui vise plutôt à cacher ses étiquettes et orientations politiques. Pour le candidat membre du Parti Socialiste, cette clarté est essentielle : « Nous avons des valeurs de gauche et mettons beaucoup d’espoir sur la formation et l’éducation » précise-t-il ainsi un peu plus tard pour rappeler le sens de son engagement.

Cet engagement il se décline dans le programme que le candidat soumet aux Jocondiens. Un programme qui se décline en six grands thèmes : Une ville qui protège, une ville innovante, une ville durable, une ville agréable, une ville solidaire, une ville créative.

Six thèmes dans lesquels on retrouve 8 engagements majeurs :

- La mise en place d’un pass’sports culture et loisirs pour les 6-11 ans. (A partir de 12 ans il y a des aides de la CAF a expliqué le candidat)

- Le retour de la gratuité des transports scolaires pour les primaires, une mesure qui avait été retirée par Frédéric Augis

- La mise en place d’une équipe professionnelle de médiation urbaine sur l’ensemble de la ville avec l’idée que la multiplication des caméras de vidéo-surveillance et de policiers municipaux ne suffit pas pour enrayer l’insécurité. « Il faut s’attaquer aux causes » pour Francis Gérard, pointant la nécessité selon lui de mettre en place « une responsabilité collective » et « une éducation » en impliquant tous les acteurs : familles, associations, secteur jeunesse, éducation nationale…

- Le développement d’un budget participatif de 300 000 euros / an pour des projets associatifs ou personnels liés au développement durable

- La création d’une navette pour les séniors, celle mise en place aujourd’hui n’étant pas adaptée aux besoins de la population selon Francis Gérard

- Favoriser la création d’une maison de l’emploi et d’insertion.

- La mise en place d’un conseil de jeunes dédié à l’écologie

- La création d’un festival des cultures « d’ici et d’ailleurs » avec pour objectif de permettre aux différentes cultures présentes dans la ville de se faire connaitre afin de « casser les barrières de l’ignorance, mère de toutes les difficultés » a expliqué la tête de liste de la gauche.  

 

Les colistiers de la liste « La Ville au Cœur » (dans le désordre) :

Francis Gérard (67 ans), Marie-Claire Brun (41 ans), Corentin Thareau (23 ans), Caroline Szymkowiak (53 ans), Jean Michel Pradal (66 ans), Philippe Petit (54 ans), Denise Peschet (66 ans), Marc Pérennès (62 ans), Véronique Paisant (50 ans), Marianne Nicolas (25 ans), Mohamed Moulay (45 ans), Abdilah Mouhni (41 ans), Marie Line Moroy (56 ans), Yves Mondon (68 ans), Joseph Metzinger (68 ans), Florence Menesses Dias (50 ans), Marie Pauline Malet (34 ans), Gaëlle Lavoué (45 ans), Isabelle Kieffer (55 ans), Hervé Jorigny (54 ans), Anne Javet (47 ans), Léa Jacques (26 ans), Mehdi Haouas (39 ans), Mevlut Gundogan (43 ans), Rachel Guibray (34 ans), Philippe Gardin (64 ans), Alain Gabillet (64 ans), Alain Dutour (64 ans), Acia Durand (48 ans), Ghislaine Dupuis (62 ans), Marie-Claude Dubois (68 ans), Sonia Dian (46 ans), Paul Degruelle (34 ans), Gabrielle Colin (40 ans), Raphaël Carvajal (24 ans), Laurence Caillaud (55 ans), Nadia Bureau (56 ans), Jacky Bregeon (63 ans), Franck Bodin (46 ans), Francis Barbé (55 ans), Thomas Baraneck (40 ans).

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...