Infos pratiques

Amendes, impôts… En Touraine, de plus en plus de factures payées directement au bureau de tabac

Plusieurs dizaines de buralistes proposent ce service.

Un excès de vitesse ou son impôt sur le revenu : depuis juillet, les bureaux de tabac ont l’autorisation de collecter les factures émises par l’Etat, directement en espèces, chèque ou carte bancaire. On pouvait déjà se tourner vers eux pour récupérer des timbres fiscaux, et voilà donc que leurs compétences s’élargissent. Une seule condition : qu’un QR code soit imprimé sur le document. Objectif : faciliter la vie des citoyens qui préfèrent payer directement ce qu’ils doivent et augmenter le passage dans des boutiques parfois menacées de fermeture avec l’érosion des ventes, de la presse comme des cigarettes.

Deux mois après le lancement de ce dispositif, 1er bilan en Indre-et-Loire :

  • 90 buralistes sont partenaires des finances publiques pour collecter impôts ou amendes, soit un peu plus du tiers des débits de tabac du département
  • Depuis fin juillet, 84 d’entre eux ont enregistré au moins un encaissement

Installé à Sainte-Catherine-de-Fierbois, le président des buralistes tourangeaux Mathieu Meunier observe qu’il y a eu 141 transactions en août (presque 5 par jour) pour un montant moyen de 53€. Il s’agissait en majorité de paiement d’amendes. En septembre, les bureaux de tabac partenaires du département ont comptabilisé 254 transactions pour une somme moyenne de 82€… seulement 42% d’amendes, 41% de règlements d’impôts.

Pour chaque paiement enregistré, les commerçants touchent une commission d’1€50 avec l’espoir de réaliser des ventes supplémentaires (jeux, presse, cigarettes…). Un peu comme pour les relais colis. 4 boutiques supplémentaires sont en cours de formation pour rejoindre le réseau et dans un avenir proche le directeur des finances publiques d’Indre-et-Loire Thierry Pourquier souhaite en accueillir une vingtaine d’autres.

En parallèle, les trésoreries d’Indre-et-Loire ont harmonisé leurs horaires d’accueil au public : 9h-12h sans rendez-vous du lundi au vendredi puis 13h30-16h mais exclusivement sur rendez-vous. Jusqu’à 19h par téléphone via la plateforme nationale.