Infos pratiques

La région Centre-Val de Loire finance la moitié du prix des ordinateurs pour les lycéens

Une aide qui est encore plus élevée pour les élèves boursiers.

Face à ce qu’il juge être « une rentrée sociale sous très haute tension » liée à la crise de la Covid-19, François Bonneau, le président de la Région Centre-Val de Loire évoque « l’indispensabilité de l’action publique » afin de limiter les conséquences d’une crise économique et sociale qui s’annonce sans précédent.

Malgré une crise qui a impacté les recettes régionales à hauteur de 110 millions d’euros, indique François Bonneau (60 millions de pertes de recettes et 50 millions de dépenses supplémentaires), ce dernier maintient l’importance de l’action régionale et le volontarisme de celle-ci.

Le regard du président régional se tourne notamment vers la jeunesse, avec le maintien de la gratuité des transports scolaires sur les territoires qu’il a en charge (ceux hors métropole). Une mesure qui bénéficie à 110 000 écoliers chaque jour de l’élémentaire jusqu’aux lycées.

Les lycées justement, si la Région n’a pas généralisé la distribution de masques aux élèves, François Bonneau évoque « un million de masques à disposition » pour ceux ne pouvant en acheter pour raisons sociales notamment.

Autre mesure mise en place : l’aide à l’achat d’un ordinateur pour les lycéens qu’ils soient boursiers ou non. « Nous nous sommes rendu compte pendant le confinement qu’un ordinateur par famille n’était pas suffisant. » Avec cette aide, le coût d’un ordinateur sera de 20 euros pour un lycéen boursier à l’échelon maximum. Pour les lycéens non-boursiers, l’aide prendra en charge la moitié du coût de l’ordinateur préalablement sélectionné par la Région. Un dispositif qui est disponible via le site Yeps, la plateforme pour les 15-25 ans de la Région.