Infos pratiques

CARTE : Hommes, Monnaie, Bourgueil… Toutes les solutions pour se baigner en milieu naturel

La plupart du temps la qualité de l’eau est jugée excellente.

A raison d’une baignade par semaine, vous avez la possibilité de changer de spot tout au long de l’été. L’Agence Régionale de Santé vient de publier le bilan de ses analyses d’eau dans les sites aquatiques naturels ouverts au public. Ils sont moins nombreux que d’habitude en cette saison 2020 car la ville de Joué-lès-Tours a décidé de garder fermés les bassins du Lac des Bretonnières ne pensait pas être en capacité de respecter la distanciation physique préconisée en cette période de crise sanitaire.

En revanche, tous les autres sites du département seront accessibles, dont les plus réputés : les lacs d’Hommes, le plan d’eau de Monnaie (au moins fermé en juillet), la plage du Pont à Bourgueil, le site de baignade de Château-la-Vallière sans oublier ceux de l’Île-Bouchard (encore fermé) et de Chemillé-sur-Indrois. Ce qui fait leur particularité : une qualité de l’eau jugée excellente après les analyses menées par l’ARS. Précisons que le camping de Ste-Catherine-de-Fierbois a également une eau de qualité irréprochable pour sa plage mais celle-ci est uniquement accessible aux clients qui dorment sur place.

Au sud du département, Barrou propose par ailleurs un espace baignade avec une bonne qualité de l’eau. Quant à Bléré, comme son ouverture est encore récente, l’ARS ne donne pas de classement. Néanmoins, l’eau du Cher est régulièrement prélevée sur place et des mesures pourraient être prises en cas d’alerte. Jusqu’ici, ça n’a jamais été le cas.

3 étoiles : qualité excellente, 2 étoiles : bonne qualité, petit panneau : nouvelle baignade

Si vous connaissez déjà tous ces endroits et que vous avez envie d’en découvrir d’autres, vous pourrez pousser un peu plus loin car 43 sites de baignade sont ouverts sur l’ensemble de la région, dont 5 à seulement quelques kilomètres des terres tourangelles :

  • Faverolles-sur-Cher et Saint-Aignan dans le Loir-et-Cher
  • Lurais, Villentrois et Luçay-le-Mâle dans l’Indre

Si vous voulez connaître en temps réel le résultat des analyses faites dans les eaux de baignade, vous pouvez télécharger l’application Qualité Rivière (valable pour toute la France). On en profite pour rappeler que nager ou barboter dans la Loire est interdit (car dangereux, même à la Plage de Tours ou à l’Île de la Métairie à La-Ville-aux-Dames). C’est pareil pour le Cher, sauf à Bléré où il y a une surveillance.

Crédit photo : Les Farmers, Lac d'Hommes