Infos pratiques

La carte des routes qui repassent bientôt à 90km/h en Indre-et-Loire

Notamment l’axe Tours-Chinon.

Les choses s’accélèrent. Le gouvernement autorise les départements à déroger ponctuellement à la règle des routes secondaires limitées à 80km/h (qui a fait râler énormément d’automobilistes et de motards depuis sa mise en place à l’été 2018). Après négociations avec les départements limitrophes ou la préfecture, mais aussi des études sur le nombre d’accidents recensés de 2014 à 2018, le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire s’apprête donc à ressortir certains panneaux « 90 » qu’il avait stockés au cas où pour les installer au bord de 365km de routes… soit 10% du réseau tourangeau.

Les principaux critères de choix de ces voies :

- une largeur supérieure ou égale à 6,50 m,
- des accotements stabilisés sur une largeur de 1,50 m,
- des zones de récupération d’une largeur de 2m voire de 4m sans obstacle. Les quelques obstacles pouvant se situer dans la bande des 2 à 4 m sont soit fusibles soit protégés par des glissières de sécurité

Les changements ne sont pas prévus immédiatement, seulement à partir du mois de septembre le temps de régler encore certaines procédures administratives. Voici la carte des zones concernées :

 

On y trouve notamment la D751 (Tours-Chinon), la D760 (entre Chinon et Loches), l’ex Nationale 10 via Ste-Maure et au nord en direction de Château-Renault, la D140 (axe Tours-Bléré) mais pas la levée de la Loire de Tours à Amboise ou encore les axes en direction du Nord-Ouest du département (Château-la-Vallière).

Les critères justifiant la demande de retour à 90 se basent en particulier sur un calcul de taux d’accidents, en fonction de leurs causes (sont-ils liés à des infractions ? Aux intempéries ? A une mauvaise qualité de la route ?). « Elle a permis de mettre en évidence qu’il n’existe pas de zone d’accumulation des accidents hors agglomération » assurent les élus. Un axe a été retiré du projet initial en raison d’un fort taux d’accidents et d’un désaccord du Maine-et-Loire : la D35 vers le Maine-et-Loire, et la D749 sur le même itinéraire où il y a des zones à 50 et 70. La D943 restera à 80 entre Tours et Loches en raison des travaux conséquents prévus dans les prochaines années mais elle sera à 90 entre Loches et Châteauroux.

Rappelons que le périphérique de Tours, lui aussi géré par le Département, est d’ores et déjà à 90km/h.

Photo d'illustration.