Infos pratiques

Coronavirus en Touraine : masques, remèdes miracles, faux tests… Attention aux arnaques

L’UFC Que Choisir 37 donne l’alerte.

En raison du confinement, nous avons suspendu notre chronique hebdomadaire avec l’UFC Que Choisir d’Indre-et-Loire, dans laquelle l’association de consommateurs répond à vos questions. Jean Vernet – notre correspondant au sein de la structure – souhaite néanmoins alerter sur quelques risques d’arnaques en cette période de lutte contre le coronavirus. Voici ses conseils :

Quelques ventes frauduleuses sur Internet :

La vente de masques périmés ou inefficaces, à des prix abusifs, continue de sévir sur certains sites. Save-protect.fr vous invite par exemple à vous protéger contre le coronavirus grâce à un masque doté d’une « technologie militaire » et d’un « filtre PM 2,5 composé de 5 couches ». Un jargon technique mais obscur qui n’augure rien de fiable. Ce site utilise le coronavirus comme argument de vente. Idem pour Relaxsoin.fr qui vend des « masques de prévention anti-poussières/pollution » dans sa « collection soin », une « offre exclusive ».

La vente des gels hydroalcooliques dont les prix ont été encadrés par le décret du 5 mars 2020 à la suite d’abus constatés (tarifs fixés de 15 à 40 € par litre, en fonction de la contenance du flacon). Méfiance tout de même, des produits à des prix bien au-dessus de la réglementation circulent encore sur Internet.

Aucun remède miracle contre le Coronavirus :

Des tentatives de phishing sont également à l’œuvre, via les boîtes mail. Notamment, un message censé provenir du docteur Tal Zaks indique qu’un vaccin a été découvert mais que seules quelques personnes méritantes peuvent en bénéficier, le gouvernement ne souhaitant pas le rendre public. L’objectif : vous faire payer pour obtenir cet antidote, que vous ne recevrez jamais. Il s’agit seulement de vous soutirer de l’argent.
Plus largement, méfiez-vous des sites vantant de prétendus remèdes ou produits miracles : lampes UV, faux médicaments…

Arnaques à domicile :

Certaines personnes malveillantes ont aussi profité de la crise sanitaire pour mettre en place des escroqueries à domicile. Sur les réseaux sociaux, les alertes s’accumulent. Des entreprises privées proposent des tests rapides d’orientation diagnostic Covid 19, notamment aux EHPAD. Ceux-ci ne se font qu’en milieu hospitalier.

Conseils :

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a lancé un plan de lutte contre ces agissements. Elle invite tous les consommateurs ayant repéré une fraude à la signaler sur  Signal Conso. Un formulaire de déclaration dédié au Covid-19 a été mis en place afin de dénoncer des prix trop élevés, une vente de masques FFP2 ou chirurgicaux non autorisée, une arnaque ou une publicité mensongère.

Par ailleurs, si vous êtes victime d’agissements frauduleux, portez plainte et, en cas de phishing, contactez votre banquier afin qu’il surveille tout mouvement suspect sur votre compte bancaire.

Enfin, afin de prévenir toute arnaque, restez vigilant lorsque vous recevez des informations liées au coronavirus. Les produits miracles n’existent pas, pas plus qu’un vaccin. Fiez-vous aux informations officielles : sites du gouvernement, de votre agence régionale de santé, de la DGCCRF. En cas de doute, un numéro vert a été mis en place pour répondre aux questions (0800 130 000).