Infos pratiques

[La question conso] On vous explique comment acheter le shampoing idéal

Avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire.

[La question conso] est une rubrique en partenariat avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Posez-nous vos questions par mail ([email protected]) et nous y répondons ici chaque jeudi !

 

« Comment choisir un bon shampoing ? »

 

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Le shampooing est le résultat d’un mélange composé principalement de tensioactifs chargés de laver le cheveu en éliminant les particules grasses. A cela s’y ajoutent des agents antistatiques, démêlants, gaînants ou encore lissants qui donnent au shampooing des propriétés cosmétiques facilitant le coiffage et des conservateurs complètent la recette.

D’autres éléments peuvent s’ajouter, ils sont censés « traiter » le cheveu, citons le beurre de karité, la fleur de citronnelle ou autres substances, plus ou moins exotiques. Pour ces différents éléments, aucune étude n’a jamais démontré leurs effets bénéfiques sur la kératine du cheveu, aucune substance n’étant capable de nourrir le cheveu en profondeur.

Shampooing généraliste ou spécialiste ?

Il existe des shampooings classiques et des « spécialisés » comme les antipelliculaires, pour cheveux gras, secs, cassants, etc. Dans la pratique ces différents shampoings ont un effet réel qui incite à choisir son shampooing en fonction de la nature de ses cheveux.

Un shampooing doux est par exemple préférable pour les cheveux secs ou en cas de lavage quotidien des cheveux. Hélas, ne rêvons pas, selon les spécialistes un simple shampoing ne peut avoir un effet antichute, le temps de contact n’est pas suffisant pour que les ingrédients puissent agir, attention donc aux allégations trompeuses !

A noter, un shampoing destiné à un bébé doit impérativement bénéficier du pH neutre des shampooings qui leur sont réservés.

Ingrédients indésirables : la composition est à regarder avec attention

Les personnes sensibles aux allergies doivent se méfier et lire la composition du shampoing ciblé, car plus le produit contient d’ingrédients, plus les risques de réaction augmentent. D’autres composants comme les éthers de glycol ne sont guère recommandables, même si on ignore encore la toxicité de ce type de produit sur l’homme.

Pour l’UFC-Que Choisir, sont à éviter, les perturbateurs endocriniens, allergènes, et produits irritants (voir ci-dessous). Le sujet est délicat car les effets ne sont pas les mêmes : un perturbateur endocrinien est susceptible de se manifester dans des dizaines d’années et un puissant allergène comme la MIT (méthylisothiazolinone) peut déclencher une réaction violente et immédiate. Ajoutons que les teintures capillaires renferment très souvent des ingrédients indésirables, notamment des allergènes et la p-phenylenediamine, qui est la plus préoccupante.

Pour mieux choisir son shampoing il existe un comparateur. Plus d'infos sur le site web de Que Choisir 37.