Infos pratiques

[La question conso] Coffrets cadeau : vrais bons plans ou fausse bonne idée ?

La réponse de l'UFC Que Choisir 37.

[La question conso] est une rubrique en partenariat avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Posez-nous vos questions par mail ([email protected]) et nous y répondons ici chaque jeudi !

 

«  Les coffrets cadeau, type smartbox, sont-ils vraiment de bonnes affaires ? »

 

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Les coffrets cadeau peuvent être achetés auprès d’un vendeur (*) et offerts à l’occasion de fêtes, d’anniversaires et autres célébrations. Ces coffrets se présentent sous la forme d’une boîte qui contient un catalogue avec les prestations accessibles au bénéficiaire, un bon d’échange ou chèque cadeau à remettre au prestataire en paiement et les conditions d’utilisation du coffret.

Les prestations d’activités de loisirs, de séjours, bien-être, gastronomie, … sont souvent alléchantes mais il y a aussi des déconvenues. Par exemple, la faillite du vendeur de coffrets cadeau avec le risque de se trouver confronté à un refus d’un prestataire en droit de ne pas assurer un service pour lequel il ne sera pas réglé.

Compte tenu des faillites constatées ces dernières années, il est prudent pour l’acheteur de choisir une enseigne reconnue.

Problèmes rencontrés par les bénéficiaires :

    La prestation ciblée n’est pas disponible à la date souhaitée. Pour le vérifier, essayer de faire rappeler le prestataire pour faire la même réservation, sans évoquer le coffret cadeau.
    Le prestataire choisi prétend que son quota dédié aux porteurs de coffret est dépassé et qu’il ne peut satisfaire la demande.  (essayer le même rappel qu’en 1.)
    Si le prestataire du service oblige à des dépenses supplémentaires, par exemple un dîner sur place pour bénéficier d’une nuit d’hôtel, c’est une pratique commerciale déloyale, il est interdit de subordonner la vente d’un produit à l’achat d’un autre. Là aussi, avertir le vendeur du coffret.
    La prestation est différente ou décevante par rapport à l’offre décrite dans le coffret. Cela s’apparente à de la publicité mensongère, ne pas hésiter à contester cette attitude auprès du vendeur du coffret qui pourra appuyer la demande.
    En cas d’annulation ou de modification de l’offre par le prestataire, il est possible de demander à être remboursé, le bénéficiaire n’est pas tenu d’accepter une proposition de remplacement.

De façon générale, en cas de problème, informer le vendeur du coffret pour tenter d’obtenir gain de cause et/ou la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou encore contacter Que Choisir 37. 

Comment profiter au mieux d'un coffret cadeau ? Réponse sur le site de Que Choisir 37.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...