Indre-et-Loire

Extension du pass sanitaire : la Forteresse de Montbazon ferme ses portes

A partir du 21 juillet.

Pour encourager les Français à se faire vacciner, le président Emmanuel Macron a annoncé une extension du pass sanitaire. A l'origine, ce sésame anti-Covid était uniquement pensé pour les événements rassemblant plus de 1 000 personnes comme les festivals (il a été réclamé au concert de Francis Cabrel à Tours et à Terres du Son à Monts, les deux seuls événements soumis à cette mesure en Indre-et-Loire à ce jour - si l'on excepte la Foire qui l'a exigé une journée avant de renoncer).

Dès le 21 juillet, changement de règles : il faut un test anti-Covid négatif, une preuve de double vaccination depuis plus de 7 jours ou un certificat de rétablissement post-Covid de moins de 6 mois pour les grands événements mais aussi les cinémas, les salles de concert, les théâtres... Et puis les lieux culturels. Dans une région touristique comme la nôtre, cela signifie pass sanitaire indispensable au Château de Chenonceau, au CCC OD à Tours, au Musée Balzac à Saché, à la Cité Royale de Loches, au Château de Villandry...

Concrètement, les équipes des monuments doivent s'arranger pour contrôler les entrées... Depuis l'officialisation de la mesure, la grogne a été importante, relayée notamment par le directeur du Zoo de Beauval qui a demandé son décalage à septembre pour ne pas pénaliser la fréquentation estivale alors que ce type de lieux peine depuis un an et demi et le début de la crise sanitaire.

Moins de public à cause des contraintes, c'est bien ce qui fait peur à tout le monde. Au point que certains préfèrent renoncer complètement à leur saison plutôt que de travailler dans le vide. Et c'est le cas de la Forteresse de Montbazon comme elle l'a annoncé ce week-end :

"nous sommes au regret de vous annoncer que la forteresse de Montbazon fermera ses portes pour le reste de la saison estivale dès le 21/07.C'est le cœur serré que notre association, Les Chevaliers du Faucon Noir, se doit de prendre cette décision pour protéger le devenir de la forteresse. En effet, une baisse drastique du nombre des visiteurs et donc des retombées économiques sont attendues, et il nous est impossible d'assurer le fonctionnement du site, tant en termes de visites que d'animations..."

La structure précise bien qu'elle ne juge pas la mesure en elle-même, simplement qu'elle agit dans son intérêt à elle, évoquant une décision "difficile" et "éprouvante". Elle donne rendez-vous à tout le monde pour le Village de Noël en fin d'année... en espérant que les choses se soient arrangées d'ici là.

Crédit photo : Forteresse de Montbazon.