Indre-et-Loire

Les bons plans baignade naturelle de l’été 2021 en Indre-et-Loire

La qualité de l’eau est souvent excellente.

C’est une tradition : chaque année au début de l’été, l’Agence Régionale de Santé publie en détail le bilan de ses analyses menées sur les sites de baignade ouverts au public. En Touraine, 10 communes sont concernées mais en réalité toutes n’ouvrent pas leurs plages cet été. Ainsi, Joué-lès-Tours ferme le plan d’eau très prisé du Lac des Bretonnières pour la 2e année consécutive. En 2020 c’était à cause de la crise sanitaire, pour 2021 c’est en lien avec des cyanobactéries potentiellement nocives.

Sur le reste du département, Bourgueil a récemment dû interdire baignade et pêche pour les mêmes raisons mais le site compte bien rouvrir dès que possible. D’ailleurs, l’ARS le classe dans la liste des endroits où la qualité de l’eau est généralement excellente. C’est aussi le cas pour le plan d’eau de l’Île-Bouchard, les lacs d’Hommes, le site de baignade de Chemillé-sur-Indrois, le camping de Sainet-Catherine-de-Fierbois, le plan d’eau de Monnaie tout comme celui de Château-la-Vallière.

En Sud-Touraine, le site de baignade de Barrou affiche une bonne qualité de l’eau.

A Bléré, la baignade du Cher est encore récente et non classée mais aucune alerte de mauvaise qualité n’a été détectée par les autorités sanitaires, on peut donc y aller en toute confiance.

Il faut rappeler qu’en dehors de ces sites contrôlés et surveillés, la baignade en milieu naturel est interdite en Indre-et-Loire, même sur des sites avec plages comme l’Île de la Métairie à La Ville-aux-Dames, Tours-sur-Plage au nord du Pont Wilson ou encore sur le Cher à Savonnières. Et ce à cause des risques de fort courant ou justement d’infection par des bactéries. Précisons enfin que si vous voulez sortir un peu des frontières tourangelles Faverolles-sur-Cher (41) et Lurais (36) ont une eau d’excellente qualité.