Indre-et-Loire

Elections régionales : les résultats définitifs en Indre-et-Loire

La gauche est très largement devant.

François Bonneau va passer 7 ans de plus à la tête de la région Centre-Val de Loire. Ce dimanche, le socialiste en place depuis deux mandats a obtenu la confiance des électeurs pour prolonger son bail jusqu’en 2028 (normalement les conseillers régionaux siègent 6 ans, mais ils resteront en plus une année supplémentaire pour éviter un télescopage avec la présidentielle et les législatives de 2027)…

Allié avec la liste EELV-La France Insoumise qui avait fait cavalier seul au 1er tour, le socialiste originaire du Loiret est arrivé en tête du 2e tour des Régionales sur l’ensemble des 6 départements de la région, rassemblant quasiment 39% des suffrages. Mais c’est en Touraine qu’il réalise son meilleur score dépassant tout juste les 44%, soit 57 000 voix, quasi deux fois plus que Nicolas Forissier qui concourrait pour la droite et le centre.

2e à l’échelon régional, le député de l’Indre l’est aussi en Indre-et-Loire. Il recueille presque 29 000 voix soit 22,38%, ce qui lui permet de distancer le Rassemblement National dans notre département… alors qu’il n’y a que 2 000 voix de différence au global. Aleksandar Nikolic est donc 3e homme en Touraine. Le résident d’Eure-et-Loir totalise 23 000 bulletins à son nom soit un peu moins de 18%, et perd 400 soutiens par rapport au 1er tour du 20 juin. Ce n’est pas le seul à voir son score baisser… Marc Fesneau (LREM-MoDem) fait 15,7% avec 20 353 voix, 300 de moins que la semaine passée.

Avec ces résultats, la gauche est assurée de gouverner la région seule en bénéficiant de la majorité des sièges. Elle n’aura pas besoin d’alliance pour faire voter ses mesures, seulement de concordance entre ses différentes sensibilités allant des Radicaux de Gauche aux Insoumis en passant par les socialistes, les communistes, les écologistes ou les membres de Génération.s. La liste détaillée des 18 élus tourangeaux qui auront leur fauteuil à Orléans n’a pas encore été publiée.

On retiendra enfin la forte abstention : 68,78% en Touraine, plus élevée que la moyenne régionale et un poil plus faible qu’au 1er tour où elle avait dépassé les 69%. 2,62% des électrices et électeurs ont voté blanc.