Indre-et-Loire

StorieRégionales #4 - Le RN placé en tête dans un sondage ; Un candidat exclu de la liste écolo...

On parle aussi de François Bonneau et Marc Fesneau.

Double scrutin les dimanches 20 et 27 juin en Indre-et-Loire : on vote à la fois pour renouveler le Conseil Départemental basé à Tours et le Conseil Régional situé à Orléans. Des élections décalées de 3 mois à cause de la crise sanitaire, et qui vont avoir des conséquences sur la politique des 6 prochaines années. La campagne commence tout juste. Pour la suivre, vous pouvez compter sur Info Tours : au fil des semaines, nous vous proposerons régulièrement des points sur l’actualité des différentes forces en présence.

---------------

Un sondage favorable au RN...

Lors du précédent scrutin en décembre 2015, le Rassemblement National avait viré en tête au 1er tour avec presque 30% des voix. Et il pourrait bien rééditer la même performance 5 ans et demi plus tard selon un sondage Ipsos publié par France Bleu et France 3. La liste menée par Aleksandar Nikolic recueillerait 28% des voix et serait en tête, avec 8 points d’avance sur Marc Fesneau.

C’est d’ailleurs l’autre enseignement de cette enquête d’opinion : le candidat LREM est 2e à 21%, quand la liste de droite de Nicolas Forissier est à 16%. Le président socialiste sortant François Bonneau n’arrive que 3e avec 19%, nettement devant son vice-président écologiste qui rassemble pourtant plusieurs partis de gauche. Charles Fournier est à 11%.

Avec le jeu des alliances et reports de voix, le second tour semble ouvert. Si la gauche fusionne mais pas la droite avec LREM, le RN a une petite possibilité de gagner l’élection. Malgré son refus actuel de s’allier avec Marc Fesneau, Nicolas Forissier pourrait former un ticket gagnant avec lui en cas d’accord. C’est bien la gauche qui se retrouve actuellement en situation défavorable, elle qui s’est déjà imposée sur le fil lors du précédent vote.

 

La liste complète de Marc Fesneau...

Le candidat LREM / MoDem a détaillé ses candidates et candidats en Indre-et-Loire. Derrière le duo composé du journaliste gastronomique Périco Légasse et Sonia Pareux (spécialiste du handicap, fondatrice du festival tourangeau Autrement Dit) on trouve le député Daniel Labaronne (déjà présenté, quelques personnalités locales comme le président de la communauté de communes Loches Sud Touraine Gérard Henault en 5e position ou Peggy Piou, de Semblançay. Le Tourangeau Yann Boulay, des Jeunes Avec Macron, figure également dans le lot tout comme l’actuel élu régional Pierre Commandeur, par ailleurs conseiller municipal de Tours et membre du conseil métropolitain. L’adjointe au maire de Sorigny Virginia Mrquès, le président de la Fédération de Chasse d’Indre-et-Loire Alain Belloy ou la joaillière de Chinon Aurélie Dauleac s’engagent également.

François Bonneau : en rempart du Rassemblement National

Bien que placé en 3e position du sondage cité plus haut, François Bonneau garde son optimisme. "Ce sondage montre d'un côté que les gens jugent le bilan positif à 63% mais aussi que ma liste est celle qui peut porter le combat contre le Rassemblement National. Notre région est la région de l'humanisme, j'appelle donc tout le monde à se mobiliser pour qu'elle le reste."

 

Charles Fournier exclue un co-listier en Indre-et-Loire

Charles Fournier, la tête de liste « Un nouveau souffle écologiste et solidaire» (FI, EELV Génération.s...) a exclu un de ses colistiers, présent sur sa liste en Eure-et-Loir (Abdelaziz Hafidi) après que certaines de ses anciennes publications sur les réseaux sociaux aient été dénoncées par le compte Twitter 2emeDB73, qui se présente comme « laïque, républicain universaliste, hostile à tous les extrémistes politiques ou religieux » et qui accusait le désormais ex-candidat de « sympathies pour la mouvance islamiste » suite à des messages au mieux tendancieux. Abdelaziz Hafidi a également été exclu de son parti Génération.s