Indre-et-Loire

Covid-19 en Touraine : tous les indicateurs sont à la hausse

Notamment à l’hôpital.

Après une petite accalmie en fin de semaine dernière, le bilan Covid de l’Agence Régionale affiche ce lundi une augmentation des chiffres liés à l’épidémie. Du 3 au 9 avril il y a eu quasiment 21 500 dépistages réalisés en Indre-et-Loire avec un total de 1 942 résultats positifs soit 9%, un chiffre légèrement en dessous de la moyenne régionale mais qui augmente nettement puisqu’il était précédemment inférieur à 8%. Le Loiret et le Loir-et-Cher ont des taux similaires quand celui de l’Eure-et-Loir dépasse les 10%

Concernant le taux d’incidence, il n’est pas aussi élevé que fin mars où il approchait les 400 cas pour 100 000 habitants mais atteint 357 dans l’agglo de Tours, 320 sur l’ensemble du département (2e chiffre le plus élevé de la région).

Si l’on regarde à l’hôpital, le nombre de malades hospitalisés en service de médecine conventionnelle ne cesse d’augmenter, atteignant désormais 135 en Indre-et-Loire, 573 dans la région (+65 pendant le week-end). En réanimation, l’ARS fait état de 49 patients en soins intensifs ce lundi, deux de plus que vendredi. Cela dit quand on regarde dans le détail, on constate qu’il y a eu 4 admissions durant le week-end, s’ajoutant aux 3 de la journée de vendredi.

5 décès sont à déplorer depuis le dernier bilan. Cela porte à 307 le nombre de victimes tourangelles à l’hôpital depuis le 1er septembre 2020 (236 en EHPAD et autres établissements d’accueil, stable depuis de nombreuses semaines car 90% des résidents sont vaccinés).

A propos de la vaccination justement, on franchira ce mardi le seuil des 100 000 personnes ayant reçu au moins une dose de produit anti-Covid en Indre-et-Loire (95 955 pour l’instant), soit 1/6 de la population départementale. En revanche on ne compte que 31 138 personnes qui ont reçu deux doses (environ 5% de la population tourangelle).

Photo d'illustration issue de nos archives.