Indre-et-Loire

Les gendarmes d’Indre-et-Loire vont (en partie) passer à l’électrique

Dans le cadre d’un plan national.

De nouvelles voitures attendues dans certaines gendarmeries d’Indre-et-Loire… Moins bruyantes et moins polluantes quand elles roulent. Le gouvernement a voté un plan de 75 millions d’€ dans le but de mettre à jour le parc automobile des forces de l’ordre en se dirigeant notamment vers des véhicules qui roulent à l’électrique. 1 263 précisément, ainsi que 1 500 vélos à assistance électrique (fabriqués en France).

Le député LREM tourangeau Daniel Labaronne a indiqué cette semaine que la Touraine allait prochainement se voir dotée de premiers véhicules, en l’occurrence des Renault Zoé et Kangoo électriques attendues dans les compagnies d’Amboise et de Montlouis-sur-Loire.

Sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire, 34 Zoé et Kangoo électriques ainsi que 28 vélos électriques seront très prochainement utilisés par les gendarmes. Cela reste néanmoins une faible partie de l’ensemble du parc des différentes compagnies. A terme, l’objectif du ministère de l’intérieur est de renouveler le quart des véhicules en circulation pour ses forces de l’ordre.Une mesure présentée comme faisant partie du plan de relance post-Covid.