Indre-et-Loire

[Coup de pouce] « Il y a urgence pour sauver la chapelle du Château de Gizeux »

Le monument vient de lancer une collecte de fonds.

[Coup de pouce] c’est la rubrique d’Info Tours pour encourager des initiatives locales.

 

Le Château de Gizeux c’est à la frontière entre l’Indre-et-Loire et le Maine-et-Loire, entre Bourgueil et Château-la-Vallière. On vient le visiter aux beaux jours et on peut dormir dans ses chambres d’hôtes. Malgré une bonne fréquentation locale pendant l’été, la saison touristique 2020 a été bien tristounette, comme pour beaucoup d’autres monuments historiques. Quant aux chambres, les restrictions de déplacements les condamnent à rester vides.

Cela dit, pour l’instant, ce n’est pas le problème qui préoccupe le plus la famille de Laffon, propriétaire des lieux depuis 17 ans…

« L’urgence c’est la restauration de la chapelle. Une partie des décors muraux menace de tomber d’un mois à l’autre. C’est sûr ils ne resteront pas en place une année de plus » se lamente Stéphanie de Laffon après avoir demandé une étude des lieux par des experts en patrimoine. Il faut donc agir dès 2021 et entreprendre une opération de restauration chiffrée à 40 000€ pour ces œuvres datées de la fin du XIXe siècle (1880). « On aimerait pouvoir en financer la moitié avec du mécénat » indique la châtelaine qui vit sur place et qui vient donc de lancer une collecte de fonds via la plateforme web Dartagnans de la Fondation du Patrimoine, organisme spécialisé dans le soutien de ce type de chantiers.

« Nous avons déjà eu recours au financement participatif pour rénover la galerie du château. 450 personnes nous avaient soutenus. Au-delà de l’apport financier, c’est un vrai soutien moral, ça nous donne l’énergie nécessaire afin de continuer à nous battre pour ce château qui est trop grand pour nous. »

Lancée le 25 novembre, la campagne approche des 8 000€, un premier pallier qui permettra de consolider les peintures de la chapelle. Si 15 000€ sont récoltés, cela permettra de poser un drain sur les parties basses des fondations de cette chapelle semi-enterrée afin d’éviter que l’humidité ne s’infiltre de nouveau car c’est bien l’eau qui est à l’origine des dégâts. Le mur serait alors protégé. Enfin, avec 5 000€ supplémentaires, les propriétaires de Gizeux pourront entreprendre les travaux de la toiture de la chapelle qui est également à refaire.

Le lien pour participer au financement participatif est ici. Les dons peuvent faire l’objet d’une déduction fiscale. Les mécènes pourront visiter le chantier voire participer à un dîner.

L’ensemble du chantier est supervisé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles car le château est classé monument historique. Les opérations pourraient débuter au printemps et dureront au moins un mois, avec le concours d’une restauratrice professionnelle spécialisée dans la peinture. « Là on travaille sur l’urgence mais on aimerait bien redonner toute leur beauté à ces œuvres. Cela fera peut-être l’objet d’une autre campagne » conclut Stéphanie de Laffon.

Olivier Collet