Indre-et-Loire

Covid-19 : le vaccin de Moderna produit en Touraine

Sur le site Recipharm de Monts.

Dans son discours télévisé mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé que le vaccin contre le nouveau coronavirus ne serait pas obligatoire en France. Cela dit, l’Etat et les labos se préparent à une très forte demande : des millions de doses à administrer rapidement dès que les premiers produits seront mis sur le marché. D’un côté, il faut organiser la campagne de vaccination (dans quels lieux, par quels professionnels...), de l’autre avoir suffisamment de doses disponibles pour fournir le marché.

Les recherches ne sont pas terminées mais plusieurs labos sont très avancés pour obtenir une autorisation de développement à grande échelle de leur formule vaccinale. Il y a en particulier le duo américano-allemand Pfizer/BioNTech et l’Américain Moderna... Ce dernier annonce ce mardi qu’il a choisi l’entreprise française Recipharm pour produire en partie les doses qui seront destinées au marché hexagonal. Et ça va se passer en Touraine.

Les labos Recipharm c’est une société suédoise spécialisée dans la sous-traitance pharmaceutique ce qui signifie qu’elle fabrique des produits pour d’autres entreprises. La marque compte 4 sites dans notre pays dont un au coeur de la Vallée de l’Indre, à Monts. C’est lui qui est concerné par le contrat passé avec Moderna.

L’accord sera finalisé début décembre mais on sait déjà qu’il nécessitera des embauches supplémentaires sur le site tourangeau. Recipharm a entamé le processus de recrutement. Des investissements ont également été engagés pour assurer le transfert de technologie sans problème entre les deux entreprises. L’entreprise pourrait par ailleurs être soutenue par l’Etat afin d’assurer une efficacité maximale de la production.

Photo d'illustration.