Indre-et-Loire

[En vitrine] Face au confinement, l’initiative originale des commerçants de Descartes

Des vitrines solidaires.

[En vitrine] c’est la rubrique d’Info Tours consacrée à l’actualité commerciale en Indre-et-Loire.

 ---------------

On attend toujours la date de réouverture des commerces dits non essentiels… Peut-être le 1er décembre, ou alors un peu avant pour participer à la grande journée promotionnelle du Black Friday, vendredi 27. En attendant, la lutte contre l’épidémie prime sur le lèche-vitrines. Pas à Descartes…

La commune du Sud-Touraine se lance dans un projet solidaire avec un groupe de commerçants : des vitrines collectives pour exposer les articles du moment… « L’initiative vient de deux commerçantes, Marilyne Chaigneau et Karen Audet qui ont des boutiques de couture et de décoration. Elles ont contacté les autres enseignes pour se regrouper » explique François Poidevin qui anime le projet en plus de son activité dans l’informatique.

Le résultat : trois vitrines sous le porche de la Rue de Loches, dans l’ancien grenier à sel. On y voit des vêtements, de la déco, des cosmétiques, du vin, de la bière, des chaussures ou des produits pour animaux.

Plus d’infos sur la page Facebook Les Vitrines Solidaires de Descartes

Au total, une vingtaine de commerces rassemblés, tous fermés après les décisions du gouvernement. Les coiffeurs, bars et restaurants font partie du lot. « L’objectif c’est de ne pas se faire oublier des Descartois. Pendant le premier confinement on a vu pas mal d’appels à consommer local. J’ai l’impression que ça a été pas mal suivi, que l’e gens faisaient l’effort de voir ce qu’il y avait à côté de chez eux. Il faut que ça continue » plaide François Poidevin.

« Les gens viennent voir, on a l’impression que ça circule » poursuit le professionnel du Sud-Touraine. Bien sûr, l’idée n’est pas seulement de montrer mais aussi de vendre. Les coordonnées des commerces sont indiquées sur la vitrine pour passer commande et récupérer ses achats sur rendez-vous mais aussi en livraison dans certains cas. « Un « Click & Collect » sans ordinateur » résument les organisateurs des Vitrines Solidaires de Descartes qui ont également reçu le soutien de la mairie pour leur lancement.