Indre-et-Loire

EN IMAGES : Les pépites du festival Jazz en Touraine

Que c'est bon de profiter de musique live !

Le festival Jazz en Touraine de Montlouis s'achève ce dimanche. Voici ce qu'on en retient...

Vendredi, la programmation avait choisi de mettre à l'affiche deux mondes du jazz diamétralement opposés. En première partie Sara Dowling, chanteuse de jazz profondément inspirée du répertoire classique américain et en deuxième partie, l'ambassadeur du jazz manouche, Stochello Rosenberg et son quartet composé de Jermaine Landsberger au piano, d'André Ceccarelli qu'il n'est guère besoin de présenter, ce Niçois à fait ses premières armes dans les années 60 avec les chats sauvages, puis avec Claude François, et pour terminer à la contre basse Darryl Hall surnommé le gentleman du swing.

Très peu connu dans l'hexagone, Sara Dowling arrivée directement de Londres était accompagnée de Giovanni Mirabassi au piano, Dario Di Lecce Contrebasse, Steve Brown percussions. Pendant 1 h 30, Sara va nous emmener dans son univers dans lequel les influences de Sara Vaughan et Betty Carter sont importantes, avec une voix forte et pénétrante son timbre de voix transmet au public l'émotion.

Fidèle à sa réputation outre manche, Sara a été élue meilleure chanteuse de jazz pour le british Jazz Awards 2019. On ne présente plus Stochelo Rosenberg, présent déjà 4 fois sur la scène de l'espace Ligéria (2001, 2008 et 2015). Pour cette quatrième fois il présente son projet "Gypsy Today". Entouré de ses trois musiciens, il va nous faire voyager dans l'univers manouche qu'il maitrise à merveille dans lequel on retrouve bien évidement Django Reinhardt mais pas que, pour quelqu'un qui ne sait ni lire ni écrire la musique on se dit que le dieu musique n'est pas resté insensible à son talent ni le public de l'espace Ligéria.

Samedi, direction le Off au village gourmand avec Audrey & les faces B. Première surprise, la chanteuse Audrey n'est pas une inconnue des spectateurs, ceux qui suivent l'émission The Voice ont tout de suite reconnu Audrey qui a participé a cette émission en 2017 avec comme coach Zazie et ensuite Mika et qui c'est inclinée en demi-finale. Elle ne garde aucun mauvais souvenir de cette aventure bien au contraire.

Avec sa voix particulière elle va enchaîner le blues, mais aussi Francis Lemarque et elle rend honneur à sa terre natale, La Réunion. Une personne pleine de ressources et qui vous fait partager sa soif de découverte de l'autre en ayant créé dans le Poitou un music truck qui fait le bonheur des habitants des villages dans lesquels ils se produisent pendant cette période où nombre de spectacle sont annulés..

Roger Pichot 

Toutes les images du week-end ici :