Indre-et-Loire

Covid, confinement, crise économique : de plus en plus de Tourangeaux au RSA

Ce qui représente 6 millions d’€ d’indemnités en plus à verser.

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sont bien visibles en Indre-et-Loire : le confinement a accéléré le basculement vers la précarité pour bon nombre de personnes et de familles. A ce jour, ce dont ainsi près de 15 000 Tourangelles et Tourangeaux qui reçoivent le RSA, le Revenu de Solidarité Active : « +458 depuis juin, +1 385 depuis le mois de mars » souligne le président du Conseil Départemental Jean-Gérard Paumier dont l’institution est en charge du versement des sommes chaque mois. Il a fait les comptes : cela représente 6 millions d’€ d’indemnités supplémentaires. Deux personnes sur 3 qui touchent le RSA en Touraine habitent dans l’une des 22 communes de Tours Métropole.

Pour faire face à cette situation, l’élu réclame une aide de l’Etat : « Il faut qu’il fasse un geste sinon on va se retrouver en difficulté. » Ainsi la hausse du nombre d’allocataires du RSA n’est pas la seule dépense supplémentaire non programmée. « Nous avons également eu 2 millions d’€ de dépenses Covid par exemple pour acheter 500 000 masques et 4 millions liées à d’autres politiques sociales. Au final notre budget se retrouve en déficit de 12 millions d’€. »

Ce lundi découvrez également un grand entretien avec Jean-Gérard Paumier sur 37 degrés.