Indre-et-Loire

Covid-19 en Touraine : plus de tests et plus de cas positifs

Mais aussi une bonne nouvelle à Saint-Pierre-des-Corps.

Deux fois par semaine l’Agence Régionale de Santé tire un bilan de la gestion de l’épidémie de Covid-19 en Centre-Val de Loire... Du 25 au 31 août, 812 résultats de tests se sont avérés positifs dans les 6 départements de la région, ce qui est légèrement plus que le dernier communiqué publié mardi 1er septembre.

Concernant l’Indre-et-Loire, 7 691 prélèvement ont été effectués en 7 jours pour un total de 178 infections détectées soit 2,3%. Il ne s’agit pas forcément de personnes malades mais potentiellement contaminantes, donc invitées à s’isoler dans le but de stopper les chaînes d’infection et éviter des cas graves.

On notera qu’en Touraine, le quota de tests positifs est inférieur à la moyenne régionale qui est de 2,7%. Il est néanmoins bien plus élevé que dans l’Indre, le Cher ou le Loire-et-Cher (entre 1,3 et 1,9%). C’est toujours dans le Loiret que la situation sanitaire est jugée la plus préoccupante : on estime que le coronavirus touche 58 personnes pour 100 000 habitants alors qu’on est un peu en dessous de 30 en Touraine. Un département franchit le seuil d’alerte et passe en zone rouge (avec ces restrictions) au-delà de 50.

Même si le nombre de tests positifs progresse, les cas sérieux restent limités. 9 personnes sont actuellement en réanimation en Centre-Val de Loire (+2) dont une en Touraine. 970 décès de malades Covid ont été recensés dans nos 6 départements depuis le début de l’épidémie il y a 6 mois.

Par ailleurs, si tester massivement entraîne forcément des cas positifs et parfois des mises en isolement, cela permet aussi de lever des doutes et d’éviter des perturbations trop prolongées. Ainsi, à Saint-Pierre-des-Corps, les accueils périscolaires qui reçoivent les enfants après la classe vont tous rouvrir dès ce lundi 7 septembre. Ils sont resté fermés les 3 et 4 septembre le temps de tester le personnel après un cas positif.