Indre-et-Loire

Indre-et-Loire : Les restrictions d'eau revues par la Préfecture

Notamment en raison des pluies de ces derniers jours

La Préfecture d'Indre-et-Loire a refait un point sur les restrictions d'eau dans le département. Alors qu'elle avait placé de nombreux cours sous surveillance début août suite à l'épisode caniculaire, cette fois, la Préfecture lève certaines restrictions.

C'est notamment le cas pour la Choisille, le Cher, le Cher, la Cisse, et le ruisseau des Gaudeberts qui ne sont plus soumis à des interdictions. Un choix justifié par les autorités : "La pluviométrie des derniers jours a influencé favorablement les débits de certains cours d'eau du département, qui présentent actuellement une évolution à la hausse."

A l'inverse, de nouveaux seuils de restriction et d'interdiction entrent en vigueur pour des cours d'eau aux seuils qui continuent de baisser commele Lathan, le Montison, le Chézelles, le Cléret et le ruisseau de Rigny.

En résumé la Préfecture explique que :

Les ruisseaux de Roche, de l'Ardillère, de la Coulée, des Vallées, d'Aubigny, du Vieux Cher, de Parçay, de la Fontaine Ménard, de la Roumer, de la Bresme, de la Bourouse, de Rigny, de Montison, de Chézelles et de Cléret présentent des débits inférieurs à leur seuil d'interdiction de pompage. Les prélèvements d'eau directs ou indirects dans ces cours d'eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200 m de part et d'autre du cours d'eau, sont interdits à compter du dimanche 23 août 2020 à 0 heure.

Également, différents cours d'eau ont des débits sous leur seuil d'alerte : Le Lathan, la Manse, le ruisseau de l'Arche, la Veude, le Négron, la Veude de Ponçay, la Creuse, l’Indrois et la Claise aval. Les prélèvements d'eau directs ou indirects dans ces cours d'eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200 m de part et d'autre sont restreints à compter du dimanche 23 août 2020 à 0 heure.

La carte des niveaux d'eau en Indre-et-Loire au 21 août :