Indre-et-Loire

En Touraine, 6 villages qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie

Au bord de l’eau ou au milieu des fleurs.

De l’Indre-et-Loire on connait ses châteaux (Azay-le-Rideau, Chenonceau, Villandry…), ses villes (Tours, Loches, Amboise, Chinon), ses sites naturels (la Loire, le Cher, ou l’Indre). Quand on a le temps de s’y attarder, il faut aussi aller profiter du calme et de la beauté de ses villages. De petites communes paisibles où l’histoire se conjugue avec la beauté des paysages… On vous embarque en road trip !

Départ : Candes-Saint-Martin

Ici nous sommes à la frontière entre la Touraine et le Maine-et-Loire, et à la confluence de la Loire et de la Vienne. Le paysage est splendide : de larges plages, de l’eau à perte de vue, une route peu empruntée, un village paisible où les maisons de pierre respirent la fraîcheur. Ne manquez pas la Collégiale ou la boutique du créateur de parfums du village (Nicolas de Barry). Prenez aussi le temps de vous poser au bord de l’eau le temps d’un repas puis de grimper sur les hauteurs de la commune de 220 habitants afin d’admirer le panorama.

Etape 1 : Bréhémont

On reste au bord de la Loire, dans un village qui rassemble cette fois près de 800 habitants. Une commune résolument tournée vers le fleuve (le restaurant La Cabane à Matelots y sert les poissons en direct du pêcheur). On craque en particulier pour le port et la grève, parmi les derniers en activité. On n’oublie pas non plus que Balzac a évoqué le village dans son roman Le lys dans la vallée.

Etape 2 : Crissay-sur-Manse

Voici la plus petite municipalité d’Indre-et-Loire avec à peine une centaine d’habitants et qui dispose d’une place dans le club des plus beaux villages de France. Vous y déambulerez dans de toutes petites rues bordées de maisons en tuffeau – pierre traditionnelle du département. Le château domine le village, et ce fut un site incontournable lors de la guerre de Cent Ans. Pensez aussi à visiter l’église gothique et à profiter des sentiers de randonnée des environs à pied ou à vélo, au milieu des champs.

Etape 3 : Richelieu

Vue du ciel, la commune de 1 800 âmes est remarquable : on peut observer son plan en damier, inspiré des cités romaines ou médiévales. Erigée au XVIIe siècle, elle s’étend aujourd’hui au-delà du centre historique et compte plusieurs monuments (places, halles refaites à neuf en 2013, église Notre-Dame achevée en 1629 et de splendides hôtels particuliers dont 27 sur 28 classés monuments historiques sur les côtés de la Grande Rue). Seul le château a disparu.

Etape 4 : Chédigny

On quitte le Chinonais pour se diriger vers le Sud-Touraine et les abords de Loches. Chédigny est réputé pour ses roses, seul village de France classé Jardin Remarquable. Partout des rosiers dans les rues, entretenus par un peu plus de 500 habitants aux petits soins. On en compte plus de 1 000 et 270 variétés de fleurs, sans compter les autres plantes. Le village regorge également de belles maisons dont on aperçoit parfois les jardins. Il y a la petite rivière, la place centrale… Et même de quoi bien s’y restaurer.

Etape 5 : Montrésor

Pour terminer, sans doute le plus connu des villages prestigieux du département puisqu’il a notamment participé à un concours télévisé. Traversé par l’Indrois, il ne compte pas plus de 350 habitants et impossible d’y passer sans voir son château du Xie siècle reconstruit à plusieurs reprises qui surplombe la vallée et qui vous permettra d’en apprendre plus sur l’histoire polonaise, le pays étant intimement lié à la commune.