Indre-et-Loire

Le chômage bondit pendant le confinement : +7,1% en Indre-et-Loire

29 390 demandeurs d'emploi sans aucune activité.

Le marché de l'emploi semblait connaître une certaine amélioration au 1er trimestre 2020, à en croire les chiffres de Pôle Emploi : -1,9% de demandeurs d'emploi sans aucune activité en Touriane soit 550 personnes et une baisse de 4,3% sur un an. Le nombre d'inscrits à Pôle Emploi avec activité réduite est également en repli : -1,1% et -4,3% en 12 mois d'après des chiffres publiés ce lundi 27 avril.

C'était sans compter sur la crise du coronavirus et le confinement qui a brutalement mis à l'arrêt une grande partie de l'économie. Exceptionnellement, Pôle Emploi et la DIRECCTE ont publié des données sur un seul mois pour illustrer la situation actuelle et ses effets sur l'emploi.

En Indre-et-Loire, sur 30 jours, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité bondit de 7,1% soit 29 390 personnes. Dans l'Indre l'augmentation est même de 7,7%. Sur l'ensemble de la région, ce sont 123 790 personnes qui n'ont aucun poste, +5,8% sur un mois et +2,8% sur un trimestre. Des chiffres qui ne concernent pas les salariés au chômage partiel, seulement les personnes inscrites à Pôle Emploi. En effet, nombre d'entreprises ont cessé de recruter vu la situation, et des emplois s'en retrouvent fortement compromis par exemple dans le secteur du tourisme ou de la restauration.

En Touraine, les séniors sont les moins touchés par cette situation, ce sont surtout les jeunes et les 25-49 ans qui sont concernés (+8,1% d'inscrits pour cette dernière catégorie). Dans la zone d'emploi de Tours, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi est très forte : +7,2% contre +4,9% à Chinon. +10,1% dans la zone d'emploi de Loches, le pire chiffre régional après le secteur de Nogent-le-Rotrou en Eure-et-Loir.

Les prochains chiffres trimestriels doivent être publiés fin juillet. A voir, d'ici là, quelles auront été les évolutions sur le marché de l'emploi.