Indre-et-Loire

Indre-et-Loire : en 6 semaines, plus de 4 500 contraventions pour non-respect du confinement

Et plus de 110 000 contrôles.

Ce vendredi soir la préfecture d’Indre-et-Loire a publié un bilan global des contrôles menés depuis le début du confinement dans le département. On rappelle que toute sortie sans attestation est passible d’une amende de 135€, 200€ en cas de récidive, et jusqu’à 3 750€ (et 6 mois de prison) pour plusieurs récidives. Quelques personnes ont d’ailleurs été placées en garde à vue et présentées à la justice depuis mi-mars.

La police qui intervient sur le cœur de l’agglo de Tours a donc procédé à plus de 16 600 contrôles en 6 semaines et verbalisé 2 041 personnes dont 50 ce vendredi (pour 672 contrôles). Les autorités insistent pour dire que 100 contrôles ont été menés dans « les quartiers » le 24 mars pour 13 verbalisations.

Les gendarmes ont, eux, réalisé 1 850 contrôles en une journée ce vendredi avec 64 PV dressés, 2 480 en 6 semaines pour plus de 96 000, verbalisations. Si l’on fait un calcul, 4 500 contraventions pour plus de 112 000 contrôles c’est moins de 4% d’infractions. Un taux néanmoins plus élevé dans Tours Métropole que sur le reste du département.

Des contrôles ont également lieu en zone naturelle avec l’Office Français de la Biodiversité. 2 personnes en quad ont été interceptées cette fin de semaine, dont une qui a pris la fuite avec son engin avant d’être rattrapée et interpellée.

Ces derniers jours, 169 infractions pour vitesse excessive ont été relevées sur les routes tourangelles et 70 autres infractions (alcool, stupéfiants ou autres délits routiers). 83 permis ont été confisqués dont 71 pour excès de vitesse, 8 pour conduite sous l’emprise de l’alcool et 4 pour utilisation de stupéfiants. La plupart des infractions ont été constatées par les gendarmes.