Indre-et-Loire

IAM va venir à Terres du Son (Philippe Katerine aussi)

6 nouveaux noms ont été annoncés ce mercredi.

La programmation de Terres du Son 2020 s’étoffe. Il y a quelques semaines, on avait appris la venue d’Izia, Yseult, Derya Yildirim & Grup Simsek, de Dewaere et surtout du rappeur Niska faisant office de grosse tête d’affiche pour la 16e édition du festival programmée entre le 10 et le 12 juillet.

Nouvelle série de noms dévoilée ce mercredi avec du lourd, et de quoi faire venir des amateurs de hip hop de toutes les générations puisque le groupe IAM sera de la partie dans la prairie du Domaine de Candé de Monts dans tout pile 5 mois, le dimanche soir.

La veille, l’artiste phénomène et touche à tout Philippe Katerine (chanteur, acteur, dessinateur) passera également par la Touraine.

A ces deux noms bien connus s’ajoutent Teto Preto, Juan Wauters, Working Men’s Club et Wild Classical Music Ensemble. Voici quelques avant-goûts en vidéo :

Teto Preto :

Juan Wauters :

Dans un communiqué publié mardi, quelques heures avant cette annonce, l’organisation de Terres du Son a voulu préparer le public à une évolution sensible du festival, perceptible depuis quelques années, mais amenée à s’accentuer pour cette édition 2020 :

« Nous réunirons les festivaliers autour d’artistes populaires d’envergure, et les surprendrons par des propositions originales et atypiques, situées hors des sentiers battus et des standards. Pensée comme un vrai parcours, l’expérience même du festivalier sera enrichie, jalonnée de propositions artistiques diverses. Le tout dans un site redessiné. »

S’affichant de plus en plus comme un éco-festival, Terres du Son veut autant capitaliser sur la musique que sur le côté événement éco-responsable. En gros un week-end où l’on s’amuse et où l’on peut aussi se former aux bons gestes pour la planète, en apprendre davantage sur les bonnes manières de respecter l’environnement, débattre sur les questions de développement durable…

« Terres du Son s’affirme comme porteur de valeurs et se veut toujours plus exigeant dans leur mise en œuvre. Dès l’origine, nous avons pris soin d’adopter des pratiques vertueuses, qui entendent limiter l’impact environnemental de l’événement et le rendre positif au regard de ses retombées sociales et culturelles. Loin d’être parfaite, cette démarche sincère implique un regard toujours plus critique sur nos propres pratiques. Aujourd’hui, l’enjeu climatique nous pousse à aller plus loin » poursuit l’ASSO qui organise l’événement. Chaque année, terres du Son attire environ 40 000 personnes et doit capitaliser sur cette fréquentation pour maintenir le cap financier.

A noter qu’après la mise en vente des pass 3 jours, les pass 1 jour sont également disponibles sur www.terresduson.com.

Météo locale

Recherche

MISE AU POINT...

SPORT...

A TABLE !

UNE PETITE MOUSSE ?

TOP 2019...