Indre-et-Loire

L’Indre-et-Loire va recruter 10 pompiers pros de plus en 2020

Une annonce du Conseil Départemental.

Depuis cet été, les syndicats CFTC, CFDT et Avenir Secours du SDIS37 appellent à la grève dans le cade d’un mouvement national pour obtenir une reconnaissance de métier à risques, des créations de postes et une amélioration des conditions de travail. Des pompiers ont également été vus dans les cortèges contre la réforme des retraites.

Des secouristes qui se mobilisent aussi longtemps, c’est assez inédit. Quand on passe devant la caserne de Tours Centre Bd Wagner, impossible de manquer les messages revendicatifs. Le site a également été le lieu choisi pour organiser une cérémonie de Ste Barbe alternative après l’annulation des commémorations officielles par les autorités. Elles avaient pris cette décision car des pompiers ont boycotté le discours des élus à l’issue d’une cérémonie à Tours.

C’est dans ce contexte tendu que le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire annonce ce vendredi la signature d’un protocole d’accord dans lequel sont également impliqués l’Association des Maires d’Indre-et-Loire et la préfecture. Après l’annonce du recrutement de 10 sapeurs pompiers supplémentaires depuis 2018, 10 nouveaux renforts sont annoncés pour l’année 2020 dans les rangs des soldats du feu + 4 agents dans les services supports de l’état-major d’ici 2021. Une subvention exceptionnelle d’investissement du Département financera ces créations de postes.

En parallèle, 10 adjudants supplémentaires vont être nommés. Des mesures qui mettent fin au mouvement pour ses revendications locales ce qui fait que les pompiers mobilisés vont reprendre leurs activités administratives et de formation. Ces derniers temps ils assuraient uniquement les interventions pour lesquelles ils étaient réquisitionnés.