Indre-et-Loire

[Rencard] On a trouvé l’un des lieux les plus romantiques d’Indre-et-Loire et c’est à Mantehlan

4 ans de travaux ont été nécessaires pour l’aménager.

[Rencard] c’est notre rubrique d’interviews décalées et insolites, sur des sujets légers, mais toujours en lien avec l’actualité tourangelle.

 ------------------------

« Dans ce monde où tout va de plus en plus vite, les couples ont besoin de se retrouver » argumente Patrick, le fondateur du Boudoir de Nana. Son gîte « romantique, le 1er de la région Centre-Val de Loire » vient d’ouvrir à Manthelan.

« Avec ma femme Delphine, on avait une grange en face de notre maison… Quand on a fini les travaux de notre habitation principale, on a entrepris de la rénover. Au départ c’était pour loger de la famille mais comme on avait besoin de rentabiliser l’opération on a choisi de la transformer en gîte. Un endroit comme on aurait aimé le trouver. »

Car s’il connait l’amour depuis 17 ans (dont 15 ans de mariage) le couple a aussi affronté la frustration : « On a toujours eu du mal à trouver un petit gîte sympa pour nos week-ends en amoureux. » Là, les deux tourtereaux ont laissé libre court à leurs rêves les plus fonds. C’est parti pour l’énumération :

  • Un lit rond de presque 3m de diamètre
  • Des miroirs avec jeux de lumières
  • Un coin balnéo avec une grande baignoire
  • Une « Salle d’O » avec deux douches pour une effet de pluie tropicale
  • Une cuisine équipée
  • Un coin massage
  • Un divan de l’amour « où on peut s’allonger et lire un livre ou essayer des positions érotiques »
  • Un deuxième lit de 180cm par 200cm

« Chaque espace est destiné au confort et au plaisir. Il n’y a rien de choquant, tout est dans la subtilité : c’est aux gens d’associer la décoration et de s’en servir ou pas. Comme les anneaux accrochés aux poutres… »

Une nuit dans cette suite mansardée de 64m² coûte – au minimum – 270€, auxquels peuvent s’ajouter la livraison d’un dîner, un massage à 2 ou 4 mains, l’envoi de fleurs et de chocolats via des partenariats avec des entreprises locales… On peut même demander un coffret coquin : « On vend du rêve en quelque sorte, une parenthèse pour oublier ses tracas. Pour moi c’est ça le romantisme : un lieu qui brille, faire le nécessaire pour donner du plaisir à l’autre. »

Le Boudoir de Nana attend encore ses premiers clients mais qu’on se rassure : les propriétaires ont testé les lieux, « mais uniquement par conscience professionnelle. »