Indre-et-Loire

Risques nucléaires : c'est parti pour la distribution d'iode en Touraine

Plusieurs milliers de personnes sont concernées.

Les personnes qui vivent proches d'une centrale nucléaire font l'objet d'une attention particulière en cas de problème. Cela passe notamment par des campagnes de distribution de comprimés d'iode, un médicament à prendre en cas d'urgence. Et il y en a une qui débute en ce moment pour 116 000 personnes en Touraine, Vienne et Maine-et-Loire, celles qui vivent dans un rayon de 20km autour des installations nucléaires, notamment la centrale de Chinon.

Pour notre département ça concerne 54 000 personnes dans des dizaines de communes dont Avoine, Chinon, Richelieu, Beaumont-en-Véron, Bourgueil, Huismes, Candes-Saint-Martin, Restigné…

L’objectif des services de l’Etat est qu’un maximum de personnes aillent récupérer le produit qui leur est attribué, notez qu’il est possible de s’informer sur le sujet en appelant le 0 800 96 00 20 du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 12h. La dernière campagne du genre remonte à 2016 et seuls 46% des riverains avaient récupéré leurs comprimés.

Les riverains concernés vont prochainement recevoir un courrier les invitant à aller chercher leurs comprimés dans des pharmacies prédéfinies. Pour la première fois les personnes habitant entre 10 et 20km de la centrale sont aussi concernées.

Selon les services de l'Etat la campagne vise aussi à informer les habitantes et habitants des risques potentiels avec la diffusion d'une liste de réflexes en cas d'alerte : se mettre à l'abri, suivre les médias ou ne pas aller chercher ses enfants à l'école. Des stocks d'iode de l'Etat sont aussi prêts dans certains endroits pour une distribution d'urgence.