Indre-et-Loire

Le Centre-Val de Loire veut éviter un teknival pour le 15 août

Les 6 départements de la région viennent de prendre un arrêté commun.

Depuis les teknivals organisés en 2016 et 2017 dans le Loir-et-Cher puis à Pernay en Touraine, les autorités préfectorales du Centre-Val de Loire prennent systématiquement les devants pour tenter de nouvelles grandes fêtes non autorisées.

D’habitude, c’est au moment du 1er mai que l’on évoque ce sujet mais là un week-end de musique électro semble se préparer à l’occasion du pont du 15 août. Par sa position centrale, le Centre-Val de Loire peut devenir un point de rassemblement aisé depuis plusieurs régions, le Loiret est évoqué plus précisément. Mais selon les préfectures, pas question de faire venir des milliers de personnes. Elles prennent donc des mesures communes pour interdire les rassemblements festifs à caractère musicaux et la circulation des camions de plus de 3,5 tonnes transportant du matériel pouvant servir à une grosse fête, comme des sound system.

Les arguments avancés : le manque de disponibilité des forces de sécurité mais aussi la sécheresse et le risque d’incendies, la région étant à certains endroits en crise face au manque d’eau.

Ces mesures sont valables dès mercredi 14 août et jusqu’au lundi 19 août à 6h. Les préfectures indiquent que les organisateurs contrevenant aux arrêtés risquent jusqu’à 1 500€ d’amende et la saisie de leur matériel.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...