Indre-et-Loire

Prêt à taux zéro, médecins salariés, permis à 1€… Les 200 propositions d’un député tourangeau pour les villages

Daniel Labaronne a remis un long rapport sur le sujet.

Ancien maire de Bléré, aujourd’hui député LREM de la circonscription d’Amboise, Daniel Labaronne vient de participer à la rédaction d’un rapport sur la ruralité, et le dossier de 128 pages a été remis ce vendredi à la ministre en charge de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourrault.

Ce travail on peut dire qu’il découle d’un certain sentiment d’abandon des campagnes qui s’est exprimé pendant la crise des Gilets Jaunes. Il fait suite également au malaise de nombreux élus locaux qui trouvent leur tâche difficile, ne se sentent pas encouragés, et n’envisagent pas de se représenter pour un nouveau mandat en 2020.

Après une étude de terrain, Daniel Labaronne formule donc pas moins de 200 propositions très techniques ou plus concernantes pour le grand public. Voici celles que l’on peut retenir :

  • Demander à l’Union Européenne et aux régions de garantir un engagement politique et financier en faveur du monde rural, autrement dit un montant de subventions conséquent pour financer des projets
  • Réduire et adapter les normes qui pèsent sur le monde rural pour simplifier les procédures administratives
  • Créer des Conseils de développement dans toutes les communautés de communes, à l’image de celui de Tours Métropole. Cette assemblée composée de citoyens est notamment chargée de faire des propositions de mesures à prendre en rédigeant des rapports pour les élus
  • Rembourser les frais de déplacement des élus locaux lors des conseils communautaires et améliorer leur système de retraite
  • Créer un fonds de 150 à 200 millions d’€ pour financer les projets de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires
  • Organiser des réunions ministérielles sur la ruralité tous les six mois avec des objectifs clairs
  • Lancer un plan de revitalisation des petites villes et bourgs-centres
  • Obliger les internes en médecine à faire un stage en milieu rural
  • Porter de 400 à 600 le nombre de médecins salariés du gouvernement et qui exercent en monde rural
  • Donner plus de moyens financiers aux services d’urgences ruraux pour compenser leur surcroit d’activité en raison du manque de médecins
  • Développer le service civique au profit des personnes âgées et handicapées qui vivent à la campagne

L'intégralité du rapport est disponible ici

  • Soutenir 100 000 jeunes ruraux via le parrainage, le tutorat ou les Cordées de la Réussite
  • Développer des campus universitaires connectés dans le monde rural
  • Créer un Pack Jeunesse dès 16 ans et abaisser l’âge des bénéficiaires du Pass Culture à 16 ans
  • Revaloriser les bourses d’internat pour les élèves ruraux
  • Créer des Campagnes européennes de la culture, comme les Villes européennes de la culture
  • Avoir un « socle » de services publics à moins de 30 minutes de route

  • Augmenter le nombre de mairies qui peuvent délivrer des cartes d’identité et passeports, et aussi permettre la réalisation de ces démarches dans les Maisons France Service dont la création a été annoncée par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des Gilets Jaunes (objectif : une par canton, soit une vingtaine en Touraine)
  • Simplifier l’accès aux informations sur les aides pour rénover son logement
  • Maintenir le prêt à taux zéro en secteur rural
  • Soutenir la création de 1 000 cafés en milieu rural et autoriser plus de licences IV (vente d’alcool) dans les petites communes
  • Rendre les transports scolaires accessibles à tout le monde
  • Relancer le permis à 1€ par jour
  • Ne pas généraliser la dématérialisation des démarches administratives
  • Généraliser les plateformes numériques pour la vente de produits agricoles en circuit court
  • Revaloriser les retraites agricoles

Ces propositions sont une base de travail pour le gouvernement qui peut les suivre, ou non. Elles complètent des mesures que l’exécutif a déjà lancé comme le dédoublement des classes de CP et CE1 en milieu rural, le développement de la 4G ou l’ouverture de maisons de santé.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...