Indre-et-Loire

Le visage de la Touraine en 2050

L'INSEE table sur près de 700 000 habitants dans notre département

L'INSEE vient de révéler ses projections démographiques pour l'Indre-et-Loire à l'horizon 2050. Sans surprise, notre département va continuer de voir sa population augmenter pour arriver à 693 000 habitants à l'horizon 2050, soit une hausse de 92 000 personnes entre 2013 et cette date.

Un chiffre qui cache néanmoins des disparités. Un peu plus dans le détail, on se rend compte qu'une grosse partie de cette augmentation est absorbée par la Métropole qui devrait gagner 40 000 habitants dans son périmètre, notamment grâce à l'attractivité sur les étudiants. En revanche, la Métropole attirerait moins les familles de jeunes actifs qui privilégieraient les territoires environnants comme l'Amboisie, le Blérois ou encore le Nord Ouest du département. Sur ces territoires, l'INSEE prévoit ainsi une croissance entre 0,5% et 0,6%.

Ailleurs, le Lochois et le Chinonnais devraient gagner respectivement 4000 et 2000 habitants grâce à un solde migratoire positif qui contrebalancerait le solde naturel négatif (plus de décès que de naissances).

De manière générale, la croissance de l'Indre-et-Loire reste correcte avec un solde de + 0,4%, supérieur à la moyenne française (+0,3%), mais moindre que les départements voisins du Maine-et-Loire et de la Vienne (+0,6%).

Quant à la répartition de la population, l'Indre-et-Loire va connaître un vieillissement avec 28% de sa population âgée d'au moins 65 ans en 2050. Les étudiants devraient augmenter également, tandis qu'une baisse est attendue chez la population active.

L'étude complète est disponible ici

Mathieu Giua

Photo d'illustration : Alexis Mercier

 

Météo locale

Recherche

NOUVEAU...

BIENTÔT...

SPORT...

MIAM DU FUTUR...