Indre-et-Loire

Procédure judiciaire annulée pour le couple de Gilets Jaunes tourangeau : ils sont libres

Le procès a été très rapide samedi.

Ambre et Franck ont été arrêtés jeudi matin à leur domicile tourangeau, accusés d'avoir participé au saccage du Fouquet's lors de l'Acte XVIII des Gilets Jaunes le 16 mars sur les Champs-Elysées à Paris. Les forces de l'ordre avaient été alertés par des photos d'un tabouret de l'établissement postées sur Facebook par la jeune femme qui avait également emporté des couverts.

Après 48h de garde à vue, le couple a été présenté à la justice samedi en comparution immédiate... mais ça n'a pas duré longtemps. Leur avocat Maître Arié Alimi a fait remarquer au tribunal qu'il y avait selon lui des raisons de déclarer la procédure nulle, donc de l'abandonner :

  • il n'avait pas pu faire valoir tous les éléments à sa disposition pendant la garde à vue du couple
  • Franck qui a besoin d'un traitement n'avait pas pu en disposer depuis samedi matin, fragilisant son état de santé lors du procès

Après une heure de délibéré, la justice a considéré ces requêtes recevables, le fond de l'affaire n'a donc pas été discuté. Les deux Gilets Jaunes tourangeaux sont ressortis libres du tribunal, même si le parquet a encore la possibilité de les poursuivre.

"On a mis des moyens disproportionnés qui ont coûté énormément d’argent au contribuable, uniquement pour aller chercher quelqu’un pour un tabouret et quatre fourchettes pour garder un souvenir" a déclaré l'avocat du couple à nos confrères de franceinfo. Ambre a en effet expliqué que les couverts et le tabouret lui avaient été donnés par un vigile du restaurant alors que celui-ci avait déjà été saccagé, et elle s'appuyait sur des vidéos pour prouver sa bonne foi. "Le vigile ne nous a pas empêchés de rentrer et le vigile a mis à disposition des couverts pour que les gens se servent" a expliqué la jeune femme de 30 ans à la radio publique.

Rappelons que pour elle c'était la deuxième garde à vue en deux jours après une première interpellation mercredi lors d'une tentative de blocage d'une entreprise de La-Ville-aux-Dames. Notons aussi que dans l'après-midi de samedi, 150 à 200 Gilets Jaunes ont manifesté dans le centre-ville de Tours avec des slogans de soutien au couple.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...