Fondettes

Etoiles Michelin 2021 : 7 tables distinguées en Indre-et-Loire (dont 3 nouvelles)

Aucun restaurant ne perd son macaron.

Une édition un peu spéciale… Comme tous les ans au mois de janvier, Michelin sort son guide rouge des meilleurs restaurants. Un choix délibéré pour l’entreprise alors que d’autres acteurs du secteur ont choisi d’annuler ou de repousser leurs publications en raison de la crise sanitaire, celle-là même qui oblige les restaurants à garder leurs portes fermées, sauf pour la vente à emporter ou les livraisons. Les dirigeants de la marque de pneus assurent que, malgré les circonstances, les inspecteurs et inspectrices ont maintenu la cadence. C’est-à-dire qu’ils ont réalisé un nombre de repas comparable aux autres années en jonglant avec les périodes d’ouverture et de fermeture.

Résultat ? L’Indre-et-Loire prend du galon et gagne de nouveaux macarons. Il y a d’abord les tables qui gardent la distinction déjà acquise :

  • Les Hautes Roches à Rochecorbon
  • L’Evidence à Montbazon
  • Le Château de Pray à Amboise
  • La Promenade au Petit-Pressigny

Et puis il y a celles qui décrochent leur première récompense :

  • L’Auberge Pom’Poire d’Azay-le-Rideau
  • L’Opidom à Fondettes
  • Vincent Cuisinier de Campagnes à Ingrandes-de-Touraine qui obtient l’étoile verte récompensant les chefs qui subliment les produits locaux et travaillent dans une démarche écologique

Pour qui connait le milieu de la gastronomie tourangelle, ce palmarès n’est pas très surprenant. A Fondettes, l’Opidom a été repris par Jérôme Roy fin 2019 et ce chef avait déjà été étoilé ailleurs. On ne pensait pas forcément qu’il aurait le macaron aussi vite mais si, et c’est mérité. L’Auberge Pom’Poire d’Azay-le-Rideau et Vincent Cuisinier de Campagne sont également des références dans leur domaine.

Avec 6 étoiles + 1 étoile verte, l’Indre-et-Loire devient le département le plus récompensé par le Michelin dans la région, à égalité avec le Loir-et-Cher qui régnait seul en tête depuis un petit moment. Cela dit, le 41 compte deux restaurants aux deux étoiles à Onzain (Domaine des Hauts de Loire) et Montivault (La Maison d’à Côté) alors que le 37 n’en a aucun. Le Loiret compte 4 tables étoilées, il y en a une dans le Cher, une dans l’Indre et une en Eure-et-Loir.

En revanche on pourra observer que la ville de Tours n'a toujours pas de tablée étoilée Michelin.

A noter que malgré la fermeture de leurs salles, plusieurs établissements étoilés proposent ou ont proposé une activité de vente à emporter comme Vincent Cuisinier de Campagne et L'Evidence.

Crédit photo : L'Opidom à Fondettes.