Fondettes

215 maires d’Indre-et-Loire s’organisent pour préparer le déconfinement

Ils ont fait une commande groupée de matériel de protection.

130 000 masques chirurgicaux, 2 500l de gel hydroalcoolique… Voilà ce qui a été livré ce mardi à 215 maires d’Indre-et-Loire. Une commande groupée qui doit permettre aux plus petites communes d’équiper leur personnel en vue de la reprise progressive de l’activité le 11 mai. 50 hygiaphones sont également arrivés (ces dispositifs permettent de protéger un agent et la personne reçue lors d’un rendez-vous en instaurant une barrière transparente entre les deux personnes).

« C’est une opération de solidarité, en majorité pour les communes rurales » explique Cédric de Oliveira, à la tête de la commune de Fondettes et président de l’Association des Maires d’Indre-et-Loire. C’est d’ailleurs via l’Association des Maires de France qu’il a pu organiser cette distribution, cette dernière ayant commandé 3 millions de masques à l’échelle nationale. D’autres distributions vont suivre, y compris de masques en tissu à destination de la population. Une autre commande groupée sera passée dans les prochains jours, avec distribution dans quelques semaines.

Les élus locaux s’organisent donc en vue du déconfinement mais attendent encore d’en connaître tous les détails. Le discours du 1er ministre à l’Assemblée Nationale n’a pas solutionné tous les problèmes : « Comment on va s’organiser pour les cantines ? Il y a encore du flou, Edouard Philippe n’en a pas parlé » relève Cédric de Oliveira. Des circulaires devraient clarifier ce genre de choses dans les prochains jours. En revanche il est clair que les grands événements ne seront pas autorisés avant septembre. Pour la Fête de la Musique, l’élu organisera des concerts virtuels sur les réseaux sociaux fondettois. Son Festival de Magie prévu à l’automne reste en suspens.

Malgré les incertitudes, le représentant des maires tourangeaux se félicite que le gouvernement laisse une large place aux initiatives locales dans la mise en œuvre des mesures destinées à organiser la vie avec le virus. « On sait que les maires sont efficaces » insiste-t-il. Depuis le début de la crise, la Maison des Maires est ouverte 7 jours sur 7 pour répondre aux questions des élus. Cédric de Oliveira est également en contact régulier avec la préfète puis relaie les informations autour de lui. Idem avec les parlementaires. Interrogé sur la question du 2e tour des élections municipales dans les communes où c’est nécessaire (Tours, Amboise, Chinon, Saint-Pierre-des-Corps, Château-Renault…) il se dit enfin favorable à un report en septembre ou octobre avec maintien des résultats du 1er tour.