Centre-Val de Loire

Centre-Val de Loire : un couple sur 5 divorce avant ses 5 ans de mariage

Et de moins en moins de familles dites « traditionnelles ».

La dernière étude de l’INSEE est tombée en Centre-Val de Loire et elle est intéressante parce qu’elle se penche sur le mode de vie des familles de la région, et surtout sur leur composition.

« On compte 543 000 mineurs en Centre-Val de Loire » nous explique Vincent Bernard de l’INSEE. Et 300 000 familles. Parmi elles… 100 000 familles monoparentales, « un chiffre qui a doublé ces 15 dernières années » selon le responsable des études de l’institut statistique. 17% des enfants vivent exclusivement avec leur mère, 3% uniquement avec leur père. Néanmoins depuis quelques années on assiste à une augmentation des gardes alternées ou partagées, c’est-à-dire que le père et la mère élèvent leurs enfants en alternance.

Autre chiffre : 12% des enfants vivent au sein d’une famille recomposée. Et 40% des foyers abritent au moins trois enfants.

Dans cette étude de l’INSEE, on apprend également que les familles dites « traditionnelles » (un père, une mère et leurs enfants sous le même toit) ont plutôt tendance à vivre en périphérie des grandes villes. A l’inverse, les familles monoparentales sont concentrées dans les centres-villes. Et plus précaires : 30% des père sou des mères vivant seuls avec leurs enfants n’ont pas de travail. De plus, 30% sont propriétaires de leur logement, contre 50% des familles recomposées et 70% des familles « traditionnelles ».

Autres chiffres à retenir :

Après 15 ans, un enfant sur 4 vit dans une famille monoparentale

11% des enfants de moins de 3 ans ont déjà des parents séparés

Les couples divorcent le plus souvent vers leurs 5 ans de mariage

20% des couples mariés divorcent avant leur 5e anniversaire de mariage

300 000 couples se séparent chaque année en Centre-Val de Loire

C’est en Indre-et-Loire qu’on voit le plus grand nombre d’enfants vivre avec leurs deux parents, ce taux atteignant 70%