Vie locale

Des contrôles routiers renforcés en Indre-et-Loire

Déjà 15 morts sur les routes depuis le début de l'année.

Les mauvais chiffres de la sécurité routière inquiètent et agacent les autorités. Depuis le début de l'année 2018, ce sont déjà 15 personnes qui ont perdu la vie sur les routes d'Indre-et-Loire, soit 5 de plus par rapport à l'an dernier. La Préfecture pointe notamment des comportements dangereux : excès de vitesse, conduite en état d'ivresse comme principales causes. Le dernier accident mortel, à Sainte-Catherine de Fierbois qui a coûté la vie à 3 personnes vient renforcer le discours des autorités. Le conducteur du Pick-Up en cause dans l'accident et roulant sur la voie de gauche au moment de l'impact était en effet sous emprise de l'alcool (1,1g) mais aussi de stupéfiants.

Conséquence de ces mauvais chiffres en terme de sécurité routière, Corinne Orzechowski, préfète d’Indre-et-Loire, a demandé aux forces de
l’ordre que les contrôles routiers soient intensifiés. La Gendarmerie et la Police Nationale vont donc renforcer leur présence sur les bords des
routes dans les jours à venir. Dans le week-end, 25 à 30 opérations sont ainsi prévues dans le département.

Objectif affiché de la préfète d'Indre-et-Loire :  mettre un terme à la hausse de la mortalité routière constatée depuis le début de l'année.