Vie locale

Des mesures pour les départs volontaires à Tours Métropole

Une expérimentation.

La délibération a été votée mercredi dernier lors du premier conseil métropolitain de Tours Métropole Val de Loire. Alors que des centaines d'agents ont rejoint la nouvelle collectivité dont les compétences se sont accrues depuis le début de l'année, celle-ci leur propose désormais un plan avantageux en cas de départ volontaire (de démission). Il ne s'agisse d'une mesure spécifique pour supprimer des postes. C'est présenté comme une opportunité sociale permanente.

En fait, la mesure prévoit que les salariés qui quittent Tours Métropole avec un projet clair de création d'entreprise (et uniquement dans ce cas de figure) pourront partir avec un an de salaire. La disposition sera ainsi expérimentée pendant deux ans. Elle a été votée sans débat.