Val de Loire

Avez-vous pensé aux jardins artistiques 2018 de Chaumont-sur-Loire ?

Le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire vient d'entamer sa 27ème édition. 25 créations ont été sélectionnés sur le thème des Jardins de la pensée.

Après le « Flower Power » l’année dernière et « Les jardins du siècle à venir » en 2016, les paysagistes, architectes et jardiniers de Chaumont ont planché sur le thème « Jardins de la pensée » pour cette édition 2018 du célèbre festival naturel du château du Loir-et-Cher, à une grosse demi-heure de Tours. De leurs esprits sont nés 25 espaces éphémères avec tous, un style bien à eux. Du havre de paix japonais au monde d’Harry Potter en passant par le temple de la nature, petits et grands réussiront à se retrouver dans un jardin.

La pensée, une thématique originale pour des jardins mais pas sans réflexions : « quand on regarde la littérature, la philosophie, la pensée a une relation privilégiée avec le jardin. C’est l’endroit où elle se libère, où elle prospère. C’est aussi l’endroit où il est le plus facile et le plus agréable de réfléchir. On y va pour oublier ses soucis et on finit par se retrouver soi-même » précise Chantal Colleu-Dumont, directrice du domaine et du festival.

Mais avant d’être un incontournable des sorties estivales, le festival des jardins de Chaumont est surtout un concours avec une renommée internationale. Dès le mois d’octobre les 21 membres du jury présidé par l’écrivain Jean Echenoz ont examiné 300 dossiers provenant du monde entier. Russie, Etats-Unis, Italie, Japon ou encore Corée du Sud, les nationalités des concepteurs sont nombreuses et apportent « un gage d’une grande fertilité des idées » selon la directrice du domaine. Au total, 25 jardins et 6 cartes vertes ont été retenus. La remise des prix se déroulera quant à elle fin juin début juillet.

Des invités prestigieux

Parallèlement à ces jardins, des invités de renom ont été conviés par Chantal Colleu-Dumond. Parmi eux on retrouve, Bernard Lassus le grand paysagiste artiste connu pour ses conceptions très atypiques et originales. Sa volonté à Chaumont : « montrer d’une part la nécessité de la préservation et d’autre part la nécessité de l’invention » avec son jardin « Etre là … Un peu + » a retrouvé dans le prés du Goualoup.

Mais cette année, est aussi présente l’équipe des l’OULIPO avec le jardin des Voyelles où les voyelles d’un poème sont remplacées par des fleurs, qui signifiait pour eux « un hommage à Baudelaire ».



Bien que chaque espace ait sa signification, les concepteurs mettent un point d’honneur à ce que les visiteurs interprètent ce qu’ils voient de la façon qu’ils souhaitent. Après tout, cette année, la liberté de penser est à l’honneur !

Billetterie unique

Le billet qui dissocié le festival des jardins et du château c’est fini ! Le domaine de Chaumont-sur-Loire a mis en place, cette année une billetterie unique au tarif de 18€ pour les adultes et 6€ pour les enfants. Vous pourrez venir flâner dans les allées du parc jusqu’au 4 novembre.

Julie Maurice / Crédit photo à la Une : Moonwalklocal + Paysagistes sans frontières