Tours

StorieTouraine, 08/07/19 : des centaines de disjoncteurs défectueux, une députée agacée par Marlène Schiappa, inscriptions ouvertes pour la Braderie de Tours…

Et le coup de gueule de plusieurs élus face aux fermetures de trésoreries.

Chaque jour, la StorieTouraine résume l’info en Indre-et-Loire. On la met à jour dès que nécessaire. Voici l’édition de ce lundi :

 

Problème électrique…

Enedis a déjà changé 700 disjoncteurs défectueux en Touraine, 200 000 en France. Conséquence d’un défaut de fabrication d’appareils fabriqués entre 2017 et 2018. Pas d’inquiétude donc si le vôtre est plus vieux. Par ailleurs les personnes concernées ont été prévenues par courrier. Un numéro vert a été mis en place : 0 800 730 820. En cas de problème identifié, l’appareil sera changé sans frais. Une opération que vous pouvez refuser.

 

Cartes postales et mauvaises intentions…

Ces derniers jours des personnes âgées résidant dans le secteur de Ste-Maure-de-Touraine ont reçu la visite de démarcheurs proposant des cartes postales d’animaux à la vente. Des vendeurs en duo : un pour démarcher, l’autre pour inspecter le logement… dans l’optique d’un cambriolage. Les gendarmes d’Indre-et-Loire appellent donc à la prudence : ne pas signer de document que l’on ne comprend pas, surveiller en permanence toute personne qui entre chez vous, se méfier des uniformes pas toujours véridiques et demander une carte professionnelle…

 

Coup de gueule…

Ce lundi, le président du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et celui de Tours Métropole signent un texte commun avec les autres présidents de communautés de communes contre les fermetures de trésoreries au 1er janvier 2020.

Extrait :« la direction des finances publiques d’Indre-et-Loire prévoit la fermeture de 13 trésoreries de proximité et le regroupement de leurs fonctions à Tours, Chinon et Loches. Cela constitue une vraie perte de proximité et demandera, dans certains cas, de se déplacer à plus de 50km pour avoir un rendez-vous physique. Cette réforme, si elle facilite la vie de nombreux usagers, anonymise les relations et peut être un véritable facteur d’exclusion pour une partie de notre population. »

Les présidents regrettent le manque de concertation et craignent une surcharge de travail dans les futures maisons de concentration de services publics, amenés à prendre le nom de France Services.

 

Coup de gueule (bis)…

La députée UDI du Lochois Sophie Auconie raille le projet de Grenelle contre les violences conjugales annoncé pour le 3 septembre par la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, pour tenter d’endiguer notamment le nombre conséquent de féminicides (plus de 70 entre janvier et début juillet).

Extrait :« Madame Schiappa... la violence faite aux femmes ne prend pas de vacances ! Comment peut-on se satisfaire d'une telle proposition. Après le mouvement #MeToo, la société incitait à la libéralisation de la parole des femmes victimes et, en même temps, l'Etat ne proposait aucun moyen de protection de ces victimes qu'il poussait à se mettre en danger. »

L’élue réclame immédiatement des mesures comme l’éloignement systématique du conjoint présumé dangereux et des lieux d’accueil et d’urgence dans chaque département pour les femmes en détresse en attendant l’éloignement du conjoint.

 

Visite ministérielle…

Le ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est attendu à Amboise vendredi, dans le cadre des 500 ans de la Renaissance. Il assistera à une cérémonie de dévoilement d’un buste de Léonard de Vinci au château royal, alors que l’on célèbre cette année le 500e anniversaire de la mort de l’artiste. A noter que le ministre de l’agriculture pourrait lui aussi se rendre à Amboise, mais jeudi, au lycée agricole. Un déplacement qui n’a pas encore été confirmé officiellement.

 

Braderie de Tours…

Le 1er septembre c’est braderie à Tours et c’est le moment de vous inscrire pour participer au déballage ouvert à toutes et à tous Rue Charles Gille, Avenue Grammont ou Place de la Résistance. Infos ici et dossier à remplir avant le 23 août : ça se passe ici.

 

Et le dimanche suivant…

…Brocante à la SPA de Luynes. 115 places d’exposants sont disponibles et les bénéfices permettront de soutenir le refuge qui recueille les animaux abandonnés, en particulier pour rénover les espaces dédiés aux chats. L’emplacement de 2m est à 10€. Infos au 02 47 42 10 47 ou luynes@la-spa.fr