Tours

Sanitas : Premières démolitions à l'automne

Le projet de rénovation du quartier a été validé.

Ce vendredi matin, les élus de Tours Métropole et le directeur de l'ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) ont signé la convention de rénovation urbaine pour le Sanitas. Pour rappel, la Métropole et la ville de Tours projettent une rénovation d'ampleur pour ce quartier, sur une dizaine d'années.

Pour tout comprendre, relire nos articles précédents sur le sujet

Retour en chiffres sur ce projet :

125,6 millions d'euros

C'est le montant en euros du projet de rénovation urbaine pour le Sanitas. Un chiffre conséquent qui donne l'ampleur de la transformation souhaitée. L'ANRU finance à hauteur de 47 millions, la ville de Tours à 44 millions d'euros, la Métropole 18 millions, la région Centre-Val de Loire pour 11 millions, Tours Habitat à hauteur de 5 millions d'euros et La Caisse des Dépots pour 3 millions d'euros.

472 logements démolis

L'un des objectifs de ce projet est de faire baisser la part de HLM dans le quartier. Aujourd'hui composé pour 93% de logements sociaux, cette part tombera à 80% une fois le projet fini. Autre objectif, celui d'aérer le quartier et repenser son urbanisme. Pour arriver à ce double objectif, le choix a été fait de démolir une partie des logements existants. Au total ce seront 472 logements qui seront ainsi détruits sur les secteurs Saint-Paul-Belle-Fille (140 logements), Marie-Curie (239 logements) ou Colomb (93 logements).

Les premières démolitions sont attendues à l'automne prochain sur le secteur Saint-Paul. Le calendrier prévoit des démolitions sur le secteur Marie-Curie en 2021 puis 2025 pour Belle-Fille et Colomb.

400 nouveaux logements

A l'inverse, 400 nouveaux logements seront construits dans le quartier avec un objectif de diversification de l'habitat et des logements en accession à la propriété. Le plus gros de ces constructions se fera sur le secteur du Hallebardier où 185 nouveaux logements sont prévus.

Une résidence étudiante comprenant 210 logements sera également construite sur le secteur Saint-Paul.

11 nouveaux équipements publics

Le projet ne concerne pas que l'habitat. Des équipements publics sont également prévus. Certains en remplacements de certains existants. C'est le cas pour les écoles Claude Bernard, Kleiber et Marie Curie qui seront reconstruites. L'école Michelet sera elle réhabilitée.

3 équipements sportifs verront aussi le jour au Hallebardier, Place Neuve et Rotonde, tandis que le gymnase actuel de la Rotonde sera détruit.

Enfin, projet phare intégré à la réhabilitation du quartier, le Palais des Sports sera complètement rénové avec un agrandissement de la jauge de la salle Grenon, de 3 000 à 6 000 places.