Tours

A Tours, des skateurs indésirables Place de la Monnaie

Les riverains se plaignent mais l’association Déval De Loire critique le manque d’installations.

Un vieil arrêté interdit la pratique du skateboard dans les rues de Tours. On en pense du bien ou du mal, mais c’est comme ça, il existe. Les usages sont parfois plus forts que les textes… Même si on ne croise pas autant de skates que de trottinettes électriques dans la rue, la pratique existe. Pas tellement pour les déplacements, plutôt pour les loisirs. Mais c’est compliqué de trouver des bons spots dans cette ville… On pense à l’Île Simon mais les installations vieillissent : on avait d’ailleurs fait un gros point sur cette question en 2018 sur 37 degrés.

Pour s’entraîner, les skateurs utilisent donc les reliefs de la ville. On en croise par exemple devant la Halle Monconseil mais aussi Place de la Monnaie. Et ça ne plait pas vraiment aux riverains… Ils se sont plaints auprès de la ville. La mairie cherche donc des solutions.

Deux options selon l’adjoint à la sécurité Olivier Lebreton :

  • Des panneaux pour rappeler que le skate est interdit à cet endroit
  • De nouveaux équipements pour empêcher la pratique du skate sur la place

Pour l’instant, le projet est juste en réflexion… Mais quand on en parle à Julien de l’association Déval De Loire, celle qui fédère une cinquantaine d’amateurs de skate à Tours, il tique direct : « ils passent plus de temps à essayer d’interdire que de trouver de vraies solutions. C’est triste. On se bat depuis au moins 15 ans pour un nouveau skate park, on a eu des réunions avec la direction des sports mais on voit bien que rien ne sera validé avant les élections municipales de 2020. On avait identifié un site près du Lac de la Bergeonnerie. Ça convenait à tout le monde mais en février on nous a rappelé pour nous proposer autre chose. Ils font durer le temps… »

Une demande de nouveaux créneaux à la rentrée

En plus du manque de nouvelles structures, Déval de Loire déplore le déficit d’entretien des installations actuelles : « elles sont dépassées, pas entretenues. C’est dommage car ça limite l’évolution de la pratique. » L’association dispose tout de même d’un créneau de 2h chaque semaine au gymnase de la Rotonde pour des sessions libres dédiées à ses adhérents. Elle a demandé à l’étendre pour qu’il passe à 3h mais espère aussi obtenir un autre créneau de 2h à un autre moment de la semaine.

Objectif : promouvoir l’initiation pour attirer du monde. « On a fait la demande officielle, mais on n’a pas eu de réponse. Quand on voit que des villages comme Beaumont-en-Véron ont des skate park mieux qu’à Tours c’est fou. Rien n’avance dans notre sens, c’est lassant. »

Pour suivre les activités de Déval De Loire, direction sa page Facebook.