Tours

Une marche contre le glyphosate samedi à Tours

Elle partira à 14h.

Alors qu’une nouvelle grève de la jeunesse pour le climat est annoncée ce vendredi 24 mai à Tours (la première avait rassemblé environ 2 000 personnes au début du printemps à l’appel du collectif Pas de Printemps Silencieux), une autre manifestation en faveur de l’écologie est organisée ce samedi 18 mai.

Plusieurs collectifs appellent à se rassembler dès 14h en centre-ville, sur le mail du Boulevard Heurteloup face à l’entrée du Grand Passage. Il s’agit d’EELV, des Pisseurs Volontaires (qui ont fait analyser leurs urines pour savoir quel taux de glyphosate y était cotenu) ou du collectif des Coquelicots. Ils relaient un appel national à marcher contre le produit pesticide de Monsanto. Un autre rassemblement est par exemple prévu à Blois.

Trois « cibles » locaes ont été identifiées : la députée européenne LR ANgélique Delahaye candidate à sa réelection le 26 mai et qui est agricultrice sur la commune de Saint-Martin-le-Beau dont elle est maire. Mais aussi les députés LREM de Tours et Chinon Philippe Chalumeau et Fabienne Colboc. Tous trois sont vus comme pro-glyphosate par les militants. Ou au moins passifs dans les démarches pour éradiquer le produit dont la dangerosité fait toujours débat entre les scientifiques, les politiques et les professionnels agricoles.