Tours

Périphérique, subventions et dons de canards : ce qu’il faut retenir du conseil municipal de Tours

Il a duré 8 heures lundi soir.

Ce lundi 13 mai les élus de Tours se sont réunis dès 17h pour examiner les 46 points à l’ordre du jour du conseil municipal. Voici quelques points importants à retenir de cette longue soirée de débats...

On reparle du périphérique :

En 2014 la liste de droite et du centre qui a remporté les municipales de Tours promettait dans son projet de s’engager pour le bouclage du périphérique de Tours au Nord, entre Saint-Cyr-sur-Loire et les autoroutes A10/A28. Le président de Tours Métropole Philippe Briand y est aussi favorable.

Pour réaliser ce chantier il faut réaliser 5km de route. Pendant un temps, Philippe Briand envisageait de n’en faire que 2,5. La position a évolué comme l’a rappelé le maire de Tours Christophe Bouchet ce lundi : « hors de question de faire une étude sur le prolongement d’un périphérique qui s’arêterait à l’entrée de Tours et déplacerait les problèmes de circulation de Saint-Cyr-sur-Loire vers Tours. On le fera donc en entier mais c’est un sujet qui dépend de la métropole. »

Réaction du conseiller municipal écologiste Emmanuel Denis : « il faudra au moins une décennie d’études. Ce sera un chantier compliqué et dispendieux alors que des simulations faites récemment ont montré que ce prolongement aurait peut d’intérêt. Je pense que c’est un projet d’un autre temps surtout quand on connait les enjeux actuels en matière de pollution et d’environnement. »

Un nouveau groupe politique...

Plusieurs personnalités ont quitté la majorité de Christophe Bouchet ces derniers mois. Parmi eux, son ancien rival Xavier Dateu qui n’a pas été désigné maire en remplacement de Serge Babary fin 2017. La raison : il était un peu plus jeune que son adversaire (les deux hommes avaient rassemblé autant de voix).

Officiellement candidat aux élections municipales de 2020, Xavier Dateu a participé à la création d’un nouveau groupe politique : Tours, Tours Métropole Touraine. Ils sont 4 à en faire partie, tous élus sur la liste de la majorité en 2014, tous sortis de la majorité depuis.

Voici donc les noms des soutiens de Xavier Dateu : Chérifa Zazoua (ex adjointe en charge de Tours Nord), Barbara Darnet-Malaquin (ex adjointe en charge de l’éducation) et Pierre-Henri Moreau.

Evolution de représentation...

Le maire de Tours a indiqué son ambition de changer les plans pour la future assemblée de Tours Métropole qui sera élue en 2020. Elle devait compter 82 élus... il souhaite qu’elle en est 91 pour que certaines communes y soient mieux représentées. Ce sont elles qui auront plus d’élus mais pas Tours. Néanmoins la ville comptera bien plus que ses 11 élus actuels puisqu’elle en aura au moins 38 de quoi lui garantir une grosse influence.

Insolite...

Le maire de Tours prend parfois de grandes décisions (comme le lancement de grands chantiers) mais son rôle consiste aussi à gérer plein de petites choses au quotidien, et de valider diverses choses. Par exemple, le don d’un couple de canards par un certain Mr Rimbaud. On apprend ainsi qye chaque palmipède a une valeur de 75€ hors taxes. Le même Mr Rimbaud a également offert 6 carpes à la ville.

Autre chose : le conseil municipal a validé plusieurs questions tarifaires... Ainsi, sachez que la pose d’un panneau de signalisation (comme un Stop ou un sens interdit) vaut 40€60 toutes taxes comprises.

Subventions...

Plusieurs subventions ont été votées ce lundi dont 2 000€ pour le secteur Commerce, 93 000€ pour la caisse des écoles de la ville de Tours, 500€ pour la délégation tourangelle de l’Association des Paralysés de France, 6 500€ pour Médiation et Parentalité 37, 2 000€ pour Voyageurs 37...

Le PLU adopté

On vous en parlait la semaine dernière, le PLU a été adopté. Il passera en enquête publique à l'automne avant une validation définitive prévue en décembre prochain.

Lire notre article détaillé sur 37°