Tours

Un nouvel échangeur autoroutier à l'étude à Tours

Sur l'A10.

Au milieu des années 2000, l'installation de l'enseigne Ikea sur la zone de Rochepinard avait fait naître une idée : créer un nouvel échangeur sur l'autoroute A10, afin de fluidifier la zone des Atlantes et de Rochepinard. Un projet envisagé... puis avorté. L'idée refait surface aujourd'hui.

C'est Philippe Briand, le président de Tours Métropole qui a abordé le sujet lors d'une conférence de presse sur les grands travaux à venir dans l'agglomération tourangelle (A lire mardi 30 avril sur Info-Tours). L'idée serait même déjà à l'étude entre les services de la Métropole et ceux de l'entreprise Vinci qui gère le réseau autoroutier.

Cet échangeur qui comprendrait 2 sorties et une entrée (dans le sens sud-nord) permettrait de fluidifier les accès immédiats (Atlantes, parc des Expositions, Complexe sportif de la Vallée du Cher...), mais aussi ceux vers l'est de l'agglomération et la gare de Saint-Pierre-des-Corps comprend-on. Autre enjeu, celui de désengorger l'avenue Pompidou. Aujourd'hui, l'échangeur à Saint-Avertinétant incomplet (une sortie côté ouest et une seule entrée côté est), beaucoup de poids-lourds sont en effet obligés de sortir à Tours-Centre puis reprennent l'avenue Pompidou vers le sud pour venir desservir l'est de l'agglomération. Ce nouvel échangeur permettrait donc un accès plus direct.

Aucune date n'a pour l'instant été avancée concernant son éventuelle réalisation.