Tours

L'Opéra de Tours transformé en cabaret berlinois

Enfin, juste le temps d'un spectacle.

Jusqu'à dimanche 28 avril, l'Opéra de Tours se transforme pour 3 représentations en cabaret Berlinois des années 20, avec en première partie Berlin Kabarett et en seconde partie pour les 7 Péchés Capitaux de Kurt Weill.

Sous la baguette de Pierre Bleuse, l'orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire / Tours a encore une fois montré tout son talent pour accompagner Marie Lenormand, Frédéric Caton, Cari Ghazarossian, Jean-Gabriel Saint Martin, Raphaël Jardin et la fabuleuse chorégraphe Fanny Aguado, dans l'univers de cet opéra dansé des 7 péchés Capitaux.

L'histoire de ces 7 péchés Capitaux voulue par Kurt Weill pour la musique et Bertolt Brecht pour les textes est basée sur le dédoublement de deux personnes Anna I jouée par Marie Lenormand qui agit de manière pragmatique alors qu'Anna II jouée par la chorégraphe Fanny Aguado est beaucoup plus émotive. Au travers de sept scènes comme les sept péchés capitaux, le public a apprécié entre autres le chœur d'homme formé de Jean-Gabriel Saint Martin, Raphaël Jardin, Carl Ghazarossian le père et Frédéric Caton la mère.

Roger Pichot