Tours

Lundi, rassemblement à Tours pour soutenir Maïs

Il aura lieu devant la préfecture.

Maïs est un jeune homme de 25 ans d'origine russe, arrivé à Tours en 2014. Il a une compagne de 24 ans et deux enfants (nés en France, la plus âgée ayant 5 ans). Sa femme étudie à l'IUT de Tours Nord. Lui a un peu travaillé et il est connu pour de nombreuses actions associatives.

A l'heure où l'on écrit ces lignes, Maïs est détenu en centre de rétention au Mesnil-Amelot en région parisienne. Arrêté le 19 mars lors d'un contrôle d'identité, il avait été assigné à résidence avant une nouvelle arrestation le 9 avril. Il a failli être expulsé vers la Russie dans la semaine, mais il a refusé de monter dans l'avion. Vendredi, il a comparu devant un juge des libertés et de la détention qui a décidé de la poursuite de sa détention. Son expulsion pourrait de nouveau être ordonnée à moins qu'il ne fasse appel du jugement - il a 48h pour cela.

S'opposant fermement à cette éventualité, les soutiens tourangeaux du jeune homme se mobilisent depuis plusieurs jours. Parmi eux citons l'association Chértiens Migrants ou le Diocèse de Tours. La députée Fabienne Colboc a été informée de la situation et a alerté le ministre de l'intérieur. Le député Daniel Labaronne a également été sensibilisé au sort de Maïs se disant prêt à le soutenir.

"Tout le monde demande à la préfecture de Tours de réexaminer avec bienveillance [sa] décision et de permettre à cette famille de continuer son intègration très bien engagée et que tous souhaitent voir aboutir" écrit Chrétiens Migrants dans un communiqué publié ce week-end. L'association demande le renouvellement du titre de séjour de Maïs Aloïan qui aura bientôt 5 ans de présence sur le territoire et appelle à un rassemblement ce lundi 15 avril dès 18h Place de la Préfecture à Tours pour le soutenir. Plusieurs paroisses tourangelles, La Table de Jeanne-Marie (qui distribue des repas gratuits aux personnes sans ressources) ou Accueil Migrants de Loches ont relayé ce message.