Tours

[APPLI LOCALE] Le réseau de bus Rémi est dans votre smartphone

Pratique pour les horaires ou les bugs du trafic.

Quand tu prends le train, tu as l'appli SNCF.

Si tu prends le tram à Tours, tu as l'appli Fil Bleu.

Mais si tu prends le bus jusqu'à Montbazon, tu galères à te souvenir de l'adresse exacte du site de Rémi pour retrouver les horaires, et même une fois sur deux tu tapes Fil Vert dans Google alors que ça n'existe plus depuis un petit moment.

Bon, on se détend : le réseau de bus Rémi étendu sur les 6 départements de la région Centre-Val de Loire aussi a son appli. Pas depuis longtemps, mais tu peux désormais la télécharger sur AppStore et Google Play, d'autant que c'est moins cher qu'un ticket de bus (c'est carrément gratuit).

Y'a quoi dans l'appli Rémi ?

- les arrêts les plus proches

- des informations sur les lignes scolaires et régulières

- les horaires de passage en temps réel pour les lignes scolaires 

- les infos réseaux et la possibilité de sauvegarder ses lignes préférées

- des alertes par notifications en cas d'intempéries

A propos de Rémi, on rappelle que plusieurs évolutions sont à venir :

Actuellement fixé à 2€40, le ticket de bus unitaire doit passer à 3€ cette année (+25%), un montant identique pour toute la région tant que vous restez dans un même département. Ensuite, si vous passez une frontière départementale dans les cars TER, le prix augmentera par paliers de 3€ (comptez 12€ pour Tours-Châteauroux, contre 23€20 aujourd’hui, 15€ jusqu’à Chartres depuis Tours au lieu de 27€, donc des baisses de prix importantes).

Ce sera d’ailleurs pareil pour les voyages en train TER : fini les tarifs avec des centimes, ils seront fixés par paliers de 3€ que ce soit en TER ou Intercités avec en prime une série de cartes de réductions régionales, plutôt avantageuses pour les jeunes.

Avec cette nouvelle grille de prix, le Conseil Régional espère accueillir 112 000 voyageurs supplémentaires et dégager 4 millions d’€ de recettes nouvelles. Rémi rassemble 120 lignes régulières sur 6 départements, et 1 900 circuits scolaires. 12 000 arrêts sont desservis, 9 000 personnes transportées + 114 000 élèves en période scolaire.