Tours

Haut de la Tranchée : les questions de l'opposition

Suite aux changements annoncés par le maire de Tours.

Il y a une dizaine de jours, lors d'une réunion publique avec les riverains, le maire de Tours Christophe Bouchet a annoncé plusieurs aménagements possibles au projet de départ. Des changements dus aux remarques de l'association de riverains qui avait dénoncé jusque-là un manque de concertation mais surtout émis des critiques sur le projet lui-même à commencer par la construction d'un parking silo à proximité de l'école.

Nos précédents articles sur le sujet à lire ici

A l'issue de la réunion, Christophe Bouchet s'était ainsi montré plutôt à l'écoute et avait évoqué de nouvelles études à venir en particulier pour le regroupement des écoles maternelle et primaire comme souhaité par l'association. L’élu envisageait également une évolution du projet de parking : "on va étudier le sujet avec le service mobilités."

Un changement de cap qui n'est pas passé inaperçu dans l'opposition municipale. Les élus centristes (LREm) Pierre Commandeur et David Chollet furent les premiers à réagir. Les deux élus d'opposition qui avaient déjà critiqué le projet lors de son vote au Conseil Municipal en décembre dernier, pointant notamment l'absence de plan d'aménagement et le coût de l'opération, avec "un budget irréaliste", soutiennent aujourd'hui la démarche de l'association de riverains et notamment le projet de regroupement des écoles. Par ailleurs, pour les élus LREM, ces changements sont de nature à remettre en cause l'ensemble du projet, c'est pourquoi ils demandent aujourd'hui, non seulement la mise en place d'une phase de co-construction avec les riverains mais aussi le lancement d'un nouvel appel d'offres. "Ces démarches permettront enfin d’obtenir la transparence nécessaire à la réalisation de ce type de projet qui mérite autre chose qu’une opération de communication" écrivent-ils par communiqué.

Des critiques, les élus du groupe "Tours à Gauche" en ont également. Ces derniers pointent également une absence de transparence et de concertation : "Aujourd'hui alors que le programme d’aménagement est déjà bouclé, le Maire vient enfin échanger publiquement avec les Tourangeaux. Grâce à la mobilisation continue des riverains, Christophe Bouchet affiche des signes d’ouverture et semble prêt à revoir sa copie et prendre en compte les propositions des habitants […] Mais laisser penser que le projet peut être modifié substantiellement alors que la concession d'aménagement a été attribuée n’est pas sérieux. Nous assistons donc une nouvelle fois à une opération de communication du Maire- candidat qui cherche à calmer (voir endormir) la contestation et les interrogations légitimes sur un projet qui pose plusieurs problèmes de conception […]" écrivent-ils.

Et les élus de "Tours à Gauche" d'interroger également Christophe Bouchet par courrier sur les changements du projet dans le cadre de la concession attribuée à Icade, mais aussi sur le maintien du calendrier annoncé par le maire de Tours.

Mathieu Giua