Tours

La LGV bloquée à Vendôme : gros retards de trains entre Paris, Tours et Bordeaux

Jusqu'à 5h.

Le trafic TGV a été interrompu près de 5h sur l'axe Paris-Tours-Bordeaux... C'est la conséquence d'une manifestation sur les voies en gare de Vendôme-Villiers dans le Loir-et-Cher : près de 200 salariés d'une entreprise spécialisée dans la papeterie ont envahi les rails à 11h20. Cette société sarthoise actuellement en redressement judiciaire avait intéressé un repreneur... mais ce dernier ne donne plus de nouvelles alors que le tribunal de commerce est censé se prononcer sur l'avenir de l'activité ce mardi 26 mars.

Ce sont donc des salariés en colère qui sont descendus des quais et bloquaient le trafic.

A St-Pierre-des-Corps, les TGV affichaient entre 1h et 3h de retard en début d'après-midi, y compris vers Lille, Strasbourg ou Lyon. Un train est resté bloqué à quai une bonne partie de la matinée, avant d'être dérouté via Orléans et la ligne classique pour rejoindre la capitale. Certains voyageurs ont changé de train pour avancer plus vite. La gare de Paris Montparnasse a également été affectée avec environ 2h de retard pour les trains devant rejoindre la Touraine, Poitiers, Bordeaux ou le Pays Basque.

En milieu d'après-midi, la SNCF recensait 28 trains impactés et 16 000 à 20 000 voyageurs en retard de 30 minutes à 5h. La compagnie a demandé à la préfecture du Loir-et-Cher d'intervenir pour libérer les voies. 16 trains ont été supprimés. Finalement vers 16h les rails ont été évacués et le trafic a commencé à reprendre. La SNCF annonçait néanmoins des retards très importants jusqu'en fin de soirée.

Toute personne impactée pourra demander un remboursement partiel ou total de son billet. Par ailleurs la compagnie ferroviaire a déposé plainte.